Coke : "Emery est un acharné du travail"

SO FOOT

Tu grandis au sein du Rayo Vallecano à Vallecas, avec un père chauffeur de taxi. Comment décrirais-tu ta jeunesse ?

Sur le plan sportif, je suis extrêmement reconnaissant envers deux personnes : mon père et mon grand frère. Sans eux, cela aurait été impossible. Tous les jours de la semaine à cinq heures et demie, mon père passait me récupérer à la sortie des cours, je me changeais dans le taxi et hop, je partais courir sur le terrain. Mon père s'est investi à fond pour que je puisse un jour arriver à l'équipe première du Rayo. J'habitais entre Getafe et Vallecas, mais si j'ai grandi au Rayo, c'est parce que j'ai trouvé une autre famille. Mes parents se sont séparés quand j'étais très jeune, mais ils souhaitaient toujours venir me voir jouer ensemble. Le sport était un moyen de les rassembler.


Tu as passé 15 ans de ta vie sportive au Rayo, un club à l'identité bien…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages