Colin Kaepernick toujours prêt à revenir en NFL, même comme remplaçant

·1 min de lecture

L'ancien quarterback de San Francisco, qui n'a plus joué en NFL depuis son fameux genou à terre en 2016, ne désespère pas d'effectuer un retour dans la Ligue.

À 34 ans, Colin Kaepernick rêve toujours de rejouer en NFL, même dans un rôle de remplaçant. L'ancien quarterback des San Francisco 49ers n'a plus joué dans la Ligue depuis 2016 et le célèbre épisode de son genou à terre pour protester contre les violences policières envers les Noirs.

« Je dois trouver mon chemin pour revenir. Donc, si je dois être pris en tant que remplaçant, ça m'ira bien, a-t-il déclaré dans une interview diffusée sur le podcast « I Am Athlete ». Mais je ne vais pas m'en contenter. Et quand je prouverai que je suis un titulaire, je veux pouvoir entrer sur le terrain en tant que tel. J'ai juste besoin d'une opportunité. »

lire aussi

/

Colin Kaepernick, l'homme qui se mettait à genou

« Si je ne suis pas assez bon, qu'on me vire »

/

Le quarterback, qui avait mené les 49ers au Super Bowl en 2013, s'entretient physiquement mais n'a reçu qu'une seule offre ces dernières années, de la part des Seattle Seahawks en 2017. Il estime que son engagement politique ne peut plus être un frein aujourd'hui, alors que des slogans « Stop au racisme » et « Black Lives Matter » apparaissent communément en NFL, et qu'au plan économique la Ligue a tout à gagner à son retour, au vu de sa notoriété.

« Quand j'ai posé un genou à terre pour la première fois, mon maillot est devenu numéro 1 des ventes. Quand j'ai passé l'accord avec Nike, leur valeur a augmenté de six milliards de dollars. Six milliards !, lance-t-il. Donc si on parle de l'aspect commercial, cela montre que c'est rentable. Si on parle de l'aspect sportif, qu'on me laisse revenir. La NFL est censée fonctionner à la méritocratie. On pourra me juger sur pièce. Si je ne suis pas assez bon, qu'on me vire. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles