La Colombie, premier pays à rebaptiser un stade en hommage à Pelé après l'appel d'Infantino

Pelé est décédé le 29 décembre 2022. (Bart Stoutjesdijk/ANP/Presse Sports)

Les premiers baptêmes de lieux en hommage à Pelé ont déjà commencé en Amérique latine où un stade en Colombie et l'avenue devant le mythique stade du Maracana de Rio, au Brésil, portent désormais le nom de l'idole décédée le 29 décembre.

Six jours après la disparition de Pelé à l'âge de 82 ans et au surlendemain de ses obsèques à Santos, Rio de Janeiro a inauguré mercredi l'Avenida Rei Pelé (« Avenue Roi Pelé ») devant le légendaire stade Maracana. En Colombie, c'est le stade de Villavicencio, dans le sud du pays, qui est devenu la première enceinte d'Amérique Latine à être renommée en l'honneur de Pelé.

Le stade de la capitale cap-verdienne va suivre« Nous soutenons l'initiative de la FIFA. Les jeunes générations doivent savoir qui était cette icône du football mondial », a soutenu mercredi le gouverneur du département de Meta (centre) en référence à l'appel du président de l'instance internationale, Gianni Infantino, afin que chaque pays baptise un de ses stades du nom du légendaire numéro 10.

Mercredi également, le Premier ministre cap-verdien a annoncé que le stade de la capitale, Praia, serait rebaptisé « Stade Pelé ». Depuis 1979, il existe déjà un stade « Rei Pelé » au Brésil, dans la ville de Maceio (nord-est), mais il est plus connu sous le nom de « Trapichao ».

lire aussi : Le dernier hommage de Santos à Pelé en images