Combiné nordique - FRA - Retour à la compétition confirmé pour Jason Lamy Chappuis

L'Equipe.fr
La Fédération française va officialiser à la fin de la semaine le retour à la compétition de Jason Lamy Chappuis, champion olympique 2010, après deux ans de retraite.

La Fédération française va officialiser à la fin de la semaine le retour à la compétition de Jason Lamy Chappuis, champion olympique 2010, après deux ans de retraite.C’était dans l’air depuis quelques semaines, c’est désormais une certitude : Jason Lamy Chappuis va sortir de sa retraite pour tenter de participer l’hiver prochain aux Jeux Olympiques de PyeongChang (Corée du Sud). L’annonce officielle devrait être faite à la fin de la semaine lors de la présentation des collectifs des équipes de France pour l’hiver 2017-2018, actuellement en phase de finalisation entre le Directeur technique national Fabien Saguez et les entraîneurs nationaux.Depuis l’annonce de sa retraite en février 2015 à Falun (Suède) au soir d’un dernier sacre mondial avec son «frangin» François Braud sur le sprint par équipes, Lamy Chappuis n’avait jamais fermé la porte à un éventuel retour pour participer à ses quatrièmes JO. «Mais la priorité, ce sont mes études, j’ai envie que mon projet de pilote de ligne marche», avait alors lancé le champion olympique 2010, quintuple champion du monde et triple vainqueur du globe de cristal de la Coupe du monde. Depuis, il a partagé son temps entre ses études (il achève en ce moment une formation de deux ans en Angleterre), le sport (il a participé à des semi-marathons) et les commentaires télévisés (il est consultant sur Eurosport).Un pari arduIl y a un mois, L’Est Républicain avait ravivé la flamme en annonçant son probable retour. Une rumeur que l’intéressé nous avait alors mollement démentie par SMS : «Je suis encore en vol presque tous les jours et j’ai beaucoup de boulot donc je vais d’abord m’occuper de mes licences de pilote et après, je verrai.» A 30 ans, Lamy Chappuis va donc, une fois son diplôme en poche, s’octroyer une pause professionnelle d’un an pour retrouver le circuit. Y sera-t-il compétitif ? S’il ne devrait pas mettre longtemps à retrouver son niveau au tremplin, la partie ski de fond pourrait être plus ardue. Car même s’il n’a jamais cessé de s’entretenir physiquement, le niveau général a considérablement augmenté. Le défi est, quoi qu’il en soit, à la hauteur du personnage.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages