Le comité d'éthique de Canal+ épingle l'émission d'Éric Zemmour

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Éric Zemmour dans son bureau du Figaro, le 17 octobre 2019.
Éric Zemmour dans son bureau du Figaro, le 17 octobre 2019.

« Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont. [?] Tous, tous, tous ! » « Ils », ce sont les mineurs étrangers isolés, ainsi désignés par Éric Zemmour dans son émission Face à l'info sur CNews, chaîne du groupe Canal+, le 29 septembre dernier. Selon les informations du Parisien, cet énième dérapage en plateau de la part du polémiste a une nouvelle fois fait grincer des dents au point de provoquer la convocation du comité d'éthique de Canal+ par la présidence du groupe. Ce comité, qui compte cinq membres parmi lesquels des magistrats et un ancien patron de chaîne, a interrogé pendant toute une journée plusieurs membres de la rédaction de CNews. Christine Kelly, présentatrice de l'émission Face à l'info, et Serge Nedjar, patron de la rédaction de la chaîne, faisaient partie des interrogés.

Les dérives de l'émission diffusée à une heure de grande écoute ont ainsi poussé le comité à réagir. « L'émission Face à l'info ne peut pas continuer à être diffusée sous sa forme actuelle », tranche-t-il dans un avis dévoilé par nos confrères du Parisien. Les membres du comité reprochent un « manquement à l'honnêteté » à Éric Zemmour qui est également accusé de faire preuve « d'outrance ». L'attitude de Christine Kelly est, par contre, jugée irréprochable.

« S'ouvrir davantage à la diversité des opinions »

« Ni le différé, même si le délai entre l'enregistrement et la diffusion était allongé, ne serait de nature à permettre la préservat [...] Lire la suite