Comment demander le remboursement de son assurance auto ?

Yahoo Finance France
Les accidents étant peu nombreux en cette période de confinement où le rues sont désertes, l'UFC-Que Choisir demande aux assurances de rembourser en partie leurs assurés.
Les accidents étant peu nombreux en cette période de confinement où le rues sont désertes, l'UFC-Que Choisir demande aux assurances de rembourser en partie leurs assurés.

L’association de consommateurs UFC-Que-Choisir demande aux pouvoirs publics d’imposer aux assureurs auto le remboursement des économies réalisées en raison du confinement et propose une marche à suivre aux assurés pour obtenir une remise.

Confinés depuis le 17 mars, nombreux sont les français qui n’utilisent plus, ou très peu, leur véhicule. La population ayant pour consigne de rester à la maison, les routes du territoire sont désertes et par conséquent les accidents en forte baisse. Une aubaine pour les assureurs qui voient leurs clients payer l’intégralité de leur contrat d’assurance alors que les risques d’accidents sont moindres.

C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir a demandé publiquement au Ministre de l’Économie et des Finances d’imposer aux assureurs automobiles de rétrocéder leurs économies liées au confinement par une baisse des primes.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À LIRE AUSSI >> L'UFC-Que Choisir appelle les assureurs auto à reverser 2,2 milliards d'euros à leurs clients

Comment faire ?

Plutôt que d’appeler directement son assurance pour avoir des renseignements sur un éventuel remboursement en fonction de son contrat d’assurance, le service d’information juridique de l’UFC-Que Choisir propose un modèle de lettre à envoyer à son assureur.

Un courrier type qui permet aux assurés de demander à leur assurance de faire baisser la facture en insistant notamment sur un article du code des assurances qui stipule que “l’assuré a droit en cas de diminution du risque en cours de contrat à une diminution du montant de la prime”.

Ce modèle de lettre a pour but d’inciter les consommateurs à demander un remboursement à leur assurance, tout en proposant une argumentation “pertinente”, précise l’Union des consommateurs. La Matmut, la Maif et la Macif sont les trois seuls assureurs qui ont, pour l’instant, consenti des gestes tarifaires envers tous, ou une partie de leurs clients.

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi