Communiqué - L'OL répond à Caïazzo et au syndicat Première Ligue

Goal.com

Les trois présidents (respectivement de Saint-Étienne et du syndicat Première Ligue, Lorient et Rennes) se sont exprimés par visio-conférence ce dimanche soir, s'en prenant notamment à l'insistance de Jean-Michel Aulas pour tenter de reprendre coûte que coûte le championnat, malgré l'interruption définitive décidée par la LFP.

"Actuellement, nous n’avons pas d’autres choix que d’écouter le gouvernement. Jean-Michel Aulas peut parler, c’est son droit le plus strict, mais la messe est dite. Il faut l’accepter", a notamment déclaré Bernard Caïazzo lors de cette réunion.

"L’Olympique Lyonnais s’étonne des propos tenus par Loïc Féry, Nicolas Holveck et Bernard Caïazzo"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"L’Olympique Lyonnais s’étonne des propos tenus par Loïc Féry, Nicolas Holveck et Bernard Caïazzo lors d’une conférence de presse du syndicat Première Ligue qui a eu lieu ce dimanche", a de son côté répondu le club rhôdanien dans un communiqué publié peu de temps après.

"Le syndicat Première Ligue est représenté par plusieurs courants de pensée, et pourtant, pour son point presse d’aujourd’hui, son Président Bernard Caïazzo s’est entouré de deux présidents, Loïc Féry et Nicolas Holveck comme lui tout heureux de cet arrêt prématuré du championnat, qui leur permet avec une décision contestable sur la forme d’atteindre leurs objectifs dès la 28ème  journée alors qu’ils n’avaient pas de certitudes si la saison avait dû aller à son terme", dénonce-t-il.

Et le communiqué de conclure : "L’Olympique Lyonnais continue de penser que le football français est actuellement dans la mauvaise direction mais que ce n’est peut-être pas trop tard pour essayer d’imaginer, au regard de ce qui se passe partout en Europe, quelque chose qui soit cohérent tant sur le plan politique que sanitaire et sportif."

À lire aussi