"Pas complètement satisfait", Hyundai espère mieux au Mexique

Michaël Duforest
motorsport.com

Hyundai pointe pour le moment au deuxième rang du classement des constructeurs, derrière Toyota, et les deux marques se sont partagé les deux victoires mises en jeu cette saison, au Monte-Carlo et en Suède. Après une démonstration de .

De quoi faire dire à Andrea Adamo, team principal de l'équipe officielle Hyundai, qu'il n'était pas tout à fait satisfait du niveau de performance des machines coréennes en ce début d'année. Le directeur d'équipe s'attend toutefois à un nouveau défi au Mexique ce week-end, et mise sur la présence de , qui est engagé pour la première fois cette année, pour peut-être tirer parti d'un ordre de passage favorable le premier jour.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Toyota veut continuer sur sa lancée au Mexique

"Nous ne pouvons pas nous dire complètement satisfaits de la performance de nos Hyundai i20 Coupe WRC sur les premières manches de la saison, même avec une victoire au Monte-Carlo et une deuxième place en Suède. Nous travaillons dur pour nous assurer d'avoir le package le plus compétitif à chaque rallye. Le Mexique offrira un défi complètement différent, qui mettra une pression différente sur les voitures et les équipages. Nous savons que l'ordre de passage aura une influence sur terre, avec des conditions profitant à ceux, comme Dani, qui partiront plus tard le premier jour. Mais nous devons nous concentrer sur le fait de faire du mieux possible sans se soucier de choses hors de notre contrôle."

"Un défi unique" pour les pilotes

Deuxième avec le même nombre de points que le leader du championnat, Thierry Neuville ne disposera donc pas d'un très bon ordre de passage sur la première journée du Rallye du Mexique. Mais le pilote belge ne change pas d'objectif pour autant, et il souhaite toujours accrocher pour la première fois cette épreuve à son palmarès.

"Le Rallye du Mexique est le premier rallye 'estival' avec des températures plus chaudes qu'au Monte-Carlo et qu'en Suède, une altitude plus élevée et de longues spéciales. Ce sont des conditions difficiles, surtout en étant l'un des premiers sur la route. Ça a toujours été l'un des rallyes que j'ai voulu gagner. Je n'ai pas vraiment réussi à le faire, mais ça serait bien de changer ça cette année."

Lire aussi :

Première pour Sordo en 2020 au Mexique

Après une terrifiante sortie de route au Monte-Carlo, le Champion du monde Ott Tänak a signé son premier podium pour Hyundai en Suède. L'Estonien s'en satisfait, mais sait que le Mexique offrira des conditions et un défi complètement différents au peloton du WRC.

"J'étais heureux de décrocher mon premier podium avec Hyundai Motorsport en Suède, mais le Mexique sera très différent, c'est un défi unique. La chaleur et l'altitude font que c'est une manche très spécifique sur le calendrier. Physiquement, ça peut être difficile. Avec l'altitude il n'y a pas autant d'oxygène, donc le style de pilotage doit être doux, la puissance moteur est réduite, donc il faut être efficace."

À lire aussi