Les compos des matches de samedi en Top 14

Jonathan Danty sera titulaire avec La Rochelle pour un déplacement crucial à Perpignan, samedi. (R. Perrocheau/L'Équipe)

Pour le déplacement du RCT à Bayonne dans le cadre de la 14e journée de Top 14, les Toulonnais pourront compter sur le retour de Chelsin Kolbe à l'aile. À noter également, la titularisation de Danty côté rochelais pour affronter Perpignan et celle de Urdapilleta avec Castres face au Racing 92.

Bayonne - Toulon (samedi, 15 heures)L'aviron Bayonnais vise une 7e victoire d'affilée à Jean-Dauger, samedi lors de la 14e journée de Top 14 face à Toulon. Pour cela, Grégory Patat a reconduit le même quinze qui était allé chercher le match nul à Pau lors de la dernière journée.

lire aussi : Comment Bayonne s'appuie sur son expérience en Pro D2 pour briller en Top 14

Vainqueur de Lyon à Mayol, Toulon va essayer d'enchaîner au Pays Basque. Le RCT voit le retour de Kolbe à l'aile et s'appuiera sur sa charnière Biggar-Serin.

lire aussi : Classement du Top 14

Perpignan - La Rochelle (samedi, 17 heures)L'arrière Teddy Tedder ayant été victime d'une commotion à Montpellier, le week-end passé, le staff catalan a titularisé Boris Goutard (24 ans) pour recevoir le Stade Rochelais, samedi à 17 heures à Aimé-Giral. Après la défaite au GGL Stadium, David Marty n'a pas effectué beaucoup de changements. En plus de Goutard, sont titularisés le troisième-ligne centre Lemalu et toute la première ligne.

Coté rochelais, la défaite à domicile (8-12) face à Pau, samedi dernier, a laissé des traces. Ainsi 9 changements ont été effectués pour ce voyage crucial en terre catalane. Entrent donc Jonathan Danty, Pierre Boudehent derrière, Hastoy et Kerr-Barlow à la charnière, Bourdeau, Skelton et la première ligne au complet.

lire aussi : Calendrier et résultats de la 14e journée de Top 14

Stade Français - Pau (samedi, 17 heures)Le club de la capitale aligne le même quinze de départ que la semaine passée à l'exception de Pesenti, blessé, remplacé par Van der Mescht en deuxième-ligne. Après ses victoires bonifiées sur le Stade Rochelais (27-14) et au Racing (10-48), le Stade Français va tenter la passe de trois avec la réception de la Section Paloise à Jean-Bouin. Pour y parvenir, conforter sa 2e place et confirmer sa phase aller réussie, le manager Gonzalo Quesada n'a procédé qu'à un seul changement dans son quinze de départ par rapport au week-end dernier. Van der Mescht est titularisé en deuxième-ligne suite à la blessure de Baptiste Pesenti. Il est associé au polyvalent Marcos Kremer en raison d'une pénurie à ce poste.

Du côté de la Section Paloise, l'objectif sera de tenter de renouer avec la victoire après un mois de décembre sans succès en Top 14 (défaite à Castres et nul face à Bayonne). Les Palois auront sans doute un sentiment de revanche. On se souvient qu'au match aller, alors qu'ils étaient menés de 22 points à l'heure de jeu et que Kremer venait d'être expulsé (29-7), les Parisiens l'avaient finalement emporté sur la sirène (29-31). Pour ce déplacement à Paris, le manager Sébastien Piqueronies a procédé à 8 changements dans son équipe, mais il pourra notamment compter sur une charnière Daubagna-Henry ou son ailier Gailleton, en grande forme actuellement, auteur de deux essais le week-end dernier.

Lyon-Brive (samedi, 17 heures)Pour interrompre une série de 4 défaites (dont 2 en Coupe des champions), le LOU envoie du lourd face à Brive. En troisième ligne, Taufua sera entouré de Botha et William. En deuxième ligne, Kpoku revient au côté de Taofifenua. Berdeu retrouve l'ouverture associé à Couilloud et laisse la place d'arrière à Tchaptchet. Et surtout, Lyon retrouve Demba Bamba qui débutera sur le banc face à son ancien club son premier match de la saison cinq mois après son opération au genou.

Pour ses grands débuts sur le banc, Patrice Collazo a changé 8 des 15 joueurs qui avaient débuté contre Clermont avec Paulos et Zafra en deuxième ligne, Abadie remplace Lobzhanidze et sera associé à Abadie en charnière. Tuicuvu se place au centre laissant le poste d'arrière à Ferté.

Castres - Racing (samedi, 17 heures)Après la défaite bonifiée à Toulouse (22-18), le staff tarnais n'a effectué que quatre changements (Botitu, Urdapilleta, Maravat, Vanverberghe). Le Castres Olympique ne compte que six victoires après la phase aller, toutes acquises à domicile, invaincu depuis deux ans sur sa pelouse.

Lourdement battu à l'Arena par le Stade Français (10-48) samedi dernier, le Racing 92 se déplace à Pierre-Fabre en composition largement modifiée, puisque pas moins de huit nouveaux titulaires sont alignés : Taofifenua, Saili, Chavancy - qui reprend le capitanat dévolu à Fickou - Gibert, Iribaren, Lauret, Brelser et Chat.

lire aussi : Toute l'actualité du Top 14