Les comptes de la FFF repassent dans le vert pour la saison 2021-2022

La FFF a vu tous ses postes de recettes augmenter, notamment la billetterie (+17,4M d'euros) et les partenariats (6,5M d'euros). (F. Faugère/L'Équipe)

La Fédération française de football a affiché un bénéfice net de 900 000 euros pour la saison 2021-2022. Un rebond après l'exercice déficitaire de 2020-2021, causé par la pandémie de Covid-19.

Les conséquences de la crise sanitaire sur l'économie du football français ne sont plus qu'un mauvais souvenir, si l'on en croit les comptes de la FFF. Après un exercice 2020-2021 déficitaire, la Fédération française de football affiche un bénéfice net de 900 000 euros pour la saison 2021/2022.

Les comptes, approuvés samedi lors de l'Assemblée générale, font apparaître des produits courants (hors dotations pour les phases finales disputées par les différentes sélections) de 274,2M d'euros, en hausse de 38,5M d'euros par rapport à la saison 2020-2021.

Une enveloppe record versée au football amateurLes charges se sont élevées à 274,3M d'euros, avec notamment 104,2M d'euros versés au football amateur. C'est la première fois que ces aides dépassent la barre symbolique des 100M d'euros. Elles ont augmenté de 30 % par rapport à il y a cinq ans, selon la présentation effectuée par Philippe Diallo, vice-président délégué de la FFF.

Quasiment tous les postes de recettes sont ainsi en augmentation, notamment la billetterie (+17,4M) après la fin des huis clos consécutifs aux restrictions sanitaires, les partenariats (+6,5 M), les droits TV (+2,2 M) et les licences (+3,4 M).

lire aussi : Le Graët crispe en haut lieu, assemblée générale sous tension à la FFF