Condamné devant la justice, il se fait cartonner

Lorsqu'il signe à l'OL en septembre 2021, Jérôme Boateng s'engage en provenance du Bayern Munich et représente un solide renfort défensif. Toutefois, à l'époque, le joueur allemand est mêlé à une affaire de violences conjugales. Ce vendredi, Juninho a fait son mea culpa sur ce recrutement et que l'OL a fait une erreur en ne prenant pas la mesure de la gravité de l'affaire.

Auteur de 4 matchs de Ligue 1 depuis le début de saison, Jérôme Boateng est loin d'avoir le rendement escompté par l'OL lorsque le club du Rhône recrute l'ancien joueur du Bayern Munich. Décevant sur le terrain depuis son arrivée et parfois lié à des affaires extra-sportives, le champion du monde 2014 n'est pas une satisfaction pour l'OL.

«On laisse passer les choses parce que ce sont des joueurs qui ont déjà réussi»

Invité de l'émission Rothen S'enflamme ce vendredi, Juninho, à l'époque directeur sportif de l'OL, s'est exprimé sur les passes droits accordés à certains joueurs : «Avec des joueurs comme Lovren ou Jerome Boateng, on laisse passer les choses parce que ce sont des joueurs qui ont déjà réussi, qui évoluaient au Bayern et à Liverpool. Peut-être qu’on laisse passer certaines choses…», a-t-il confié dans des propos rapportés par RMC Sport. Mêlé à une affaire de violences conjugales, Jérôme Boateng avait déjà été approché par l'OL qui «ne connaissait pas ses problèmes à côté», a expliqué l'ancien milieu offensif.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com