Des conditions musclées d'entrée de jeu à la Route du Rhum

Le départ sera donné dimanche, à 13h02. (S. Boue/L'Équipe)

Si les conditions météos seront correctes pour le départ de la Route du Rhum dimanche, les premières heures de course s'annoncent musclées avec 30 noeuds de vent et quatre à six mètres de creux à la pointe de la Bretagne.

Alors que les Ultims ouvriront ce vendredi après-midi le bal des sorties des écluses du port de Saint-Malo, le directeur de course Francis Le Goff a fait un point météo à un peu plus de 48 heures du départ de la Route du Rhum, qui sera donné dimanche à 13h02.

« On aura des conditions de vent pour un beau départ avec entre 17 et 22 noeuds de vent moyen et une mer qui va lever à 1,5 mètre donc il n'y aura rien de problématique. Ce qui va demander un effort supplémentaire, c'est l'axe du vent. » Pour aller virer à la bouée du Cap Fréhel, la flotte va en effet se retrouver face au vent. « Cela va nécessiter de tirer des bords vers le large, avant de revenir vers la porte, précise Le Goff. C'est une trajectoire inhabituelle. »


lire aussi

Route du Rhum : la classe Ultim à l'épreuve


Des creux de quatre à six mètres à la pointe de la Bretagne

Les conditions vont ensuite rapidement se muscler, avec une trentaine de noeuds de vent et des creux de quatre à six mètres à la pointe de la Bretagne. « Un front court mais très tonique », résume le directeur de course.

Si un report du départ n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour, il n'est pas exclu de voir certains marins se mettre à l'abri dans des ports, dont celui de Saint-Malo, afin « d'attendre que la plus grosse prune passe », selon les termes de Le Goff.


lire aussi

L'actualité de la voile