Confinés dans un stade à Málaga

SO FOOT
So Foot

Nouer son écharpe autour du cou, aller boire des bières avec ses potes, franchir les grilles, grimper les marches, pénétrer dans la tribune, faire monter les décibels, célébrer un but, terminer la soirée en nage... Et s'endormir en se disant qu'on a passé un bon week-end. Depuis que le football est à l'arrêt, les samedi/dimanche sont devenus tristes. De Paris à Marseille, de Manchester à Rome, de Lisbonne à Dortmund... Partout, ce manque de stade se fait sentir. En Espagne aussi, toutes les enceintes sont vides... Enfin, presque toutes. À La Rosaleda, le domicile du Málaga Club de Fútbol, deux hommes font en effet figure de gardiens du temple : depuis deux mois, Andrés Perales et son fils Andy sont confinés dans le stade andalou.



Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce


Si la moitié des Espagnols ont été "libérés" lundi dernier, la quarantaine est toujours en vigueur dans la région de Málaga. Ainsi, Andrés (85 ans) et Andy (43 ans)…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


À lire aussi