Tous sports - Laurent Maistret : « Dès que je peux, je fais du sport. 1 heure ou 2 par jour si possible »

L'Equipe.fr
Vainqueur de "Koh Lanta" et "Danse avec les stars", le mannequin et animateur TV Laurent Maistret fait du sport depuis l'âge de 12 ans. Running, muscu, vélo... Ce touche-à-tout nous fait partager son entraînement. Ça décoiffe !

Vainqueur de "Koh Lanta" et "Danse avec les stars", le mannequin et animateur TV Laurent Maistret fait du sport depuis l'âge de 12 ans. Running, muscu, vélo... Ce touche-à-tout nous fait partager son entraînement. Ça décoiffe !A Bordeaux – où il était ambassadeur de la "Lycéenne MAIF Run", course organisée par l'UNSS dans le courant du mois de mars –, Laurent Maistret était « attendu », comme il le dit lui-même en riant. Comprenez : par les filles. Vainqueur de "Koh Lanta" et "Danse avec les stars", le jeune homme de 34 ans, qui a débuté le sport quand il en avait 12 via la danse – déjà – et la boxe française (il a été vice-champion de France), sait pertinemment que l'activité physique ne peut que l'aider dans ses deux métiers d'image (mannequin et animateur TV). « Mais attention, j'en fais surtout pour mon bien-être ! C'est important, c'est la santé » assure-t-il. Et il ne lésine pas sur les moyens !« Pour préparer "Koh Lanta", j'allais beaucoup courir. Mais pas seulement. Je faisais tout un tas d'activités à côté, comme le CrossFit ou le TRX. Ça pouvait aller jusqu'à 5 heures par jour, avec un coach ou tout seul. Pour "Danse avec les stars", c'était entre 4 et 8 heures de danse par jour. Et toujours un peu de muscu, mais moins », décrit-il.Et en dehors des périodes de tournage, quel est son rythme ? « Dès que je peux, je fais du sport. 1 heure ou 2 par jour si possible. Du TRX, du footing, du vélo, de la muscu (au poids de corps avec pompes, tractions...), du CrossFit, etc., détaille-t-il. L'important, c'est d'être régulier dans ses entraînements. Le sport, c'est toute l'année, pas seulement l'été (sourire). Après tu te sens bien, dans le miroir tu te sens bien (rires), tu es à l'aise... »« C'est en se faisant mal qu'on arrive à avoir des résultats, poursuit-il. Par exemple, sur le tapis de course, je vais pousser à 16 km/h pendant 4 minutes, puis je fais 1 minute de plus à 17 km/h. » Un conseil ? « L'échauffement, les étirements, c'est super important. En début de séance, je chauffe toujours mon dos et je cours 1 kilomètre. Mais attention à ne pas trop forcer sur les étirements. Il faut toujours savoir écouter son corps. »Priscilla Betti : « Il faut que tout soit à sa place ! »

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages