Des «considérations économiques» ont guidé la reprise du foot en Allemagne, regrette Maracineanu

avec AFP, La rédaction
Sport24
/ Panoramic
/ Panoramic

La ministre des Sports préfère donner la priorité à «l'aspect sanitaire et au bien-être psychologique des athlètes».

Des «considérations économiques» ont «pris le pas» sur les questions d'ordre sanitaire pour guider la reprise du football en Allemagne le week-end dernier, a estimé lundi la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Face à la pandémie de coronavirus, «c'était important pour moi de donner la primauté à l'aspect sanitaire et au bien-être psychologique des athlètes sur des considérations économiques qui, effectivement, dans d'autres pays, ont pris le pas», a regretté la ministre des Sports, en visite à l'Insep pour le retour de certains sportifs à l'institut de haute performance.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Coronavirus : les gestes à effectuer par les joueurs du PSG

Si la saison de Ligue 1 de football a été arrêtée définitivement en France, sacrant le PSG champion, la Bundesliga a repris samedi, sans public mais avec de strictes protocoles sanitaires. «Chaque pays a été touché de manière différente» par le Covid-19, rappelle Maracineanu, qui pointe aussi le régime fédéral en place en Allemagne, où ce sont «les régions qui prennent elles-mêmes leurs décisions, que ce soit pour la réouverture de l'école ou la reprise du sport».

»LIRE AUSSI -   L'Ecosse stoppe sa saison, l'Angleterre espère reprendre mi-juin

Si «les enjeux ne sont pas les mêmes en Allemagne et en France», la (...) Lire la suite sur sport24.com

Pourquoi un départ de Luis Campos serait une catastrophe pour Lille ?

Le fonds de soutien pour les joueurs et joueuses mal classés n’en finit plus de faire débat

Premier League : Reprise autorisée de l'entraînement mardi, retour des matches espéré mi-juin

Les clubs espagnols reprennent un entraînement collectif limité

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi