Conte et Pirlo, les destins mêlés de ce Juventus-Inter

·1 min de lecture

Le football, comme la vie, est une histoire de cycles. De ritournelles, qui vont, qui viennent. De cercles et de boucles. Le Juventus-Inter de ce samedi symbolise à lui seul tout cela. D'un côté, il y a la Juventus. Une décennie au sommet. Une décennie à régner sans partage sur la Botte, à engloutir tous les titres, ne laissant que des miettes à ses poursuivants (9 Scudetti de suite, 4 Coupes d'Italie, 5 Supercoupes). De l'autre, il y a l'Inter. Une décennie de néant. Aucun trophée depuis la Coupe d'Italie en 2011, dix années à se chercher, à se reconstruire, à changer de direction, à passer de Leonardo à Gasperini, de Stramaccioni à Mazzarri, de Mancini à Frank de Boer. Et puis, cette année, les cercles de deux équipes se sont croisés, se sont touchés, et se sont refermés l'un sur l'autre. Avec deux hommes - allez, trois même - qui avaient été les porte-étendards du renouveau juventino il y a dix ans, et qui ont aujourd'hui changé de costume,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com