Conviction et opportunisme : les politiques entrent dans le bal du Qatar 2022

SO FOOT
·1 min de lecture

La Coupe du Monde, qui doit se dérouler en 2022 au Qatar, commence à sérieusement perturber le petit monde du ballon rond, jusque dans les rangs des sélections nationales allemande, norvégienne ou néerlandaise. Et forcément, au regard de la place du football dans nos sociétés, les politiques rentrent désormais dans le bal, par conviction ou opportunisme, parfois un peu des deux. D'autant plus en France ou s'annoncent des batailles électorales, dont la "finale", la Présidentielle. Toute occasion s'avère donc bonne à saisir pour parler aux électeurs et électrices, surtout d'autre chose que du Covid. Jean-Luc Mélenchon a été en tout cas hier le premier grand ténor à réagir sur le sujet et en faveur du boycott. Est-ce pour autant le débat que nous attendions ?

Mélenchon : " On ne peut…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com