Copa Libertadores: la bague promise au meilleur joueur déchaîne les supporters

Des supporters chauffés à blanc, une affiche de rêve entre les deux équipes les plus spectaculaires de la saison, la finale de Copa Libertadores entre River Plate et Flamengo promet déjà un joli spectacle ce samedi (21h).

Face à l’équipe de Marcelo Gallardo tenante du titre, Gabriel Barbosa tentera de confirmer son retour au premier plan. Prêté par l’Inter le buteur brésilien de Flamengo a déjà inscrit sept buts et délivré deux passes décisives dans cette Copa Libertadores et figure parmi les prétendants au titre de meilleur joueur du tournoi.

Une simple maladresse ou du néo-colonialisme?

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Ou plutôt au titre de "Best of the tournament" comme indiqué sur la bague que remettra le sponsor Bridgestone au MVP du tournoi. Si l’initiative du manufacturier de pneus se veut positive, elle a déclenché une vive polémique en Amérique du Sud car aucun des clubs engagés n’utilise l’Anglais comme langue officielle.

En Argentine comme au Brésil, le texte qui ornera l’anneau de 18 carats et 44 diamants ne passe pas. Et certains fans y voient même un relent de colonisation ou, a minima, une énorme maladresse. 

Chez le partenaire de la Libertadores, certains dirigeants préfèrent retenir la belle initiative plutôt que la polémique. "Être reconnu comme le meilleur joueur du tournoi est quelque chose d’extraordinaire et nous voulons l’honorer avec une bague tout aussi surprenante et unique", a estimé Rodrigo Escudero, directeur de Marketing...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi