La Corée du Sud, l'Australie, l'Indonésie et le Qatar candidats pour organiser la Coupe d'Asie 2023

Le Lusail Iconic Stadium, théâtre de la finale de la Coupe du monde 2022, pourrait également accueillir la finale de la Coupe d'Asie 2023, le Qatar faisant partie des candidats pour organiser la compétition. (Markus Gilliar/Presse Sports)

La Chine ayant renoncé à organiser la Coupe d'Asie 2023 en raison du Covid, la Corée du Sud, l'Australie, l'Indonésie et le Qatar ont fait part de leur intérêt pour accueillir l'événement.

La Confédération asiatique de football (AFC) ne manque pas de prétendants pour organiser la Coupe d'Asie 2023. Initialement prévue en Chine, la compétition doit trouver un nouveau pays hôte, le gouvernement chinois ayant décidé de renoncer à l'événement, inadéquat selon lui avec sa politique zéro Covid. La Corée du Sud, l'Australie (qui participe à la Coupe d'Asie depuis 2007), l'Indonésie et le Qatar ont fait part de leur envie d'accueillir la compétition a annoncé, lundi, l'AFC.

Verdict le 17 octobre

Ces pays ont jusqu'au 31 août pour déposer leur dossier de candidature. Le comité exécutif de l'AFC dévoilera le nouvel hôte le 17 octobre.

En mai, la Fédération japonaise avait révélé qu'elle avait été approchée de manière informelle pour remplacer la Chine, mais le directeur technique Yasuharu Sorimachi a déclaré aux médias locaux, plus tôt ce mois-ci qu'il y avait peu de chances qu'elle fasse une offre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles