Coran brûlé à Stockholm : la Suède exprime sa « sympathie » aux musulmans

TENSIONS - Une bonne partie du monde arabe s’est indignée de l’autodafé ayant eu lieu devant l’ambassade de Turquie en Suède

La Suède aimerait éteindre l’incendie. Le Premier ministre du pays a déploré dimanche un « acte profondément irrespectueux » au lendemain de l’autodafé d’un Coran lors d’une manifestation à Stockholm, en exprimant sa « sympathie » aux croyants après plusieurs protestations dans le monde musulman.

« La liberté d’expression est une part fondamentale de la démocratie. Mais ce qui est légal n’est pas nécessairement approprié », a déclaré le dirigeant conservateur Ulf Kristersson sur Twitter dans un message publié dans la nuit.

« Brûler des livres qui sont saints pour beaucoup est un acte profondément irrespectueux. Je veux exprimer ma sympathie à tous les musulmans qui ont été offensés par ce qui s’est passé à Stockholm » samedi, a affirmé le chef du gouvernement.

Les négociations avec la Turquie visées

Samedi après-midi, dans le cadre d’une manifestation autorisée par la police suédoise à proximité de l’ambassade de Turquie, l’extrémiste de droite suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran, dans un acte visant à dénoncer les négociations suédoises avec Ankara sur l’Otan.

La police suédoise avait estimé vendredi que la Constitution et les libertés de manifestation et d’expression en Suède ne justifiaient pas l’interdiction de cette manifestation au nom d(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Suède : Historiquement à gauche, le pays bascule-t-il vers l'extrême droite ?
Salman Rushdie poignardé : Le suspect plaide non coupable
Marseille : Une procédure disciplinaire contre un chauffeur de car qui diffusait des prières