Corentin Tolisso vise la Ligue des champions avec l'OL et la Coupe du monde avec les Bleus

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Corentin Tolisso, présenté à Lyon ce vendredi, a affiché ses ambitions avec son club formateur et l'équipe de France, à l'approche de la Coupe du monde 2022.

Impensable il y a quelques mois, espéré ces dernières semaines, le retour de Corentin Tolisso est à Lyon désormais officiel. Le milieu formé à l'OL, parti au Bayern Munich en 2017, s'est dit « fier et heureux » de cette signature dans un projet qui l'a « séduit ».

lire aussi

Avec Lacazette et Tolisso de retour à l'OL, un onze probable très lyonnais

« C'est quelque chose de bien pour moi, pour mon objectif personnel qui est d'aller à la Coupe du monde 2022 », a expliqué Tolisso ce vendredi lors de sa présentation à la presse. Un joueur ambitieux avec la sélection, mais également en club, avec qui il espère « rejouer la Ligue des champions dès la prochaine saison ».

Pas d'échange avec Deschamps sur son retour à Lyon

Le Français a affirmé ne pas avoir discuté de ce retour avec Didier Deschamps et assuré que son choix était purement personnel. « J'ai beaucoup parlé avec Alexandre Lacazette, mais aussi avec Anthony Lopes, a tout de même avoué Tolisso. Le retour d'Alex a joué un rôle, c'est un ami en dehors du football. »

À 27 ans, il estime revenir avec « plus de maturité, plus d'expérience » et pense pouvoir apporter la culture allemande, la mentalité du Bayern, au sein du vestiaire lyonnais. Un passage en Allemagne dont il retient « beaucoup de positif ».

lire aussi

De retour à l'OL, Tolisso reste sur une saison au goût amer au Bayern

Souvent blessé ces dernières saisons, Tolisso a tenu à rassurer les supporters à ce sujet. « Je pense que c'était plus un problème psychologique que physique. Je suis prêt, les tests se sont très bien passés », a-t-il lancé. « C'était important pour moi de reprendre dès que le club allait reprendre et pas attendre mi-juillet ». Peter Bosz et Tolisso ont pu discuter avant même le premier entraînement, programmé samedi. « Sans parler tactique », a précisé le joueur.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles