Corinne Diacre rappelle Amandine Henry chez les Bleues et veut discuter "les yeux dans les yeux"

AFP
·1 min de lecture

Remise à plat. Forfait sur blessure en septembre et non sélectionnée pour "raison sportive" en octobre, Amandine Henry revient parmi les Bleues convoquées pour les deux derniers matches qualificatifs à l'Euro-2022 contre l'Autriche, le 27 novembre à Guingamp, et le Kazakhstan le 1er décembre à Vannes.

"Les problèmes nous les réglerons les yeux dans les yeux", a déclaré la sélectionneuse de l'équipe de France, Corinne Diacre. "S'il faut des remises en question, j'y suis prête" mais "mon engagement est total" et la priorité reste d'aller "chercher la qualification" au Championnat d'Europe, a-t-elle insisté en visio-conférence de presse. "Je reste debout, je suis soutenue par mon président et des joueuses également", a-t-elle encore déclaré.

Henry : "Si je ne parle pas, qui va parler ?"

Dimanche sur Canal+, Henry s'est faite l'écho des "retours pesants et négatifs" venus du vestiaire tricolore, prenant soin de ne pas limiter le sujet à un conflit entre Diacre et l'OL. "C'est le ressenti de la majorité de l'équipe. Certaines filles n'osent pas parler, il y a de la crainte" mais "si je ne parle pas, qui va parler ?", a-t-elle asséné.

Au-delà de Henry, la sélectionneuse a...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi