Les cornes de rhinocéros de plus en plus petites à cause du braconnage intensif

Slavek Ruta/Shutterstock/SIPA

animaux - Une mauvaise nouvelle puisque les rhinocéros ont besoin de leurs cornes pour se défendre et survivre

Les emblématiques cornes du rhinocéros se font de plus en plus discrètes. C’est le constat de quatre scientifiques dont les recherches ont été publiées dans le Journal of People and Nature. Cette nouvelle étude repérée par Slate alerte sur le rétrécissement des cornes des rhinocéros au cours des 140 dernières années.

Cette transformation serait due à une adaptation de l’espèce, confrontée au braconnage intensif. En étudiant des clichés de rhinocéros pris pendant plus d’un siècle, les spécialistes de la faune se sont rendu compte que la taille de leurs cornes était de plus en plus petite. Et toutes les espèces sont concernées.

Des difficultés pour survivre

Selon les chercheurs, la faute revient aux braconniers qui sélectionnent naturellement les animaux dotés des cornes les plus impressionnantes. « La sélection de chasse préférentielle pour les individus avec de plus grandes cornes ou défenses a permis à des individus avec des caractéristiques plus petites de survivre et de se reproduire davantage, transmettant ces traits aux générations futures et entraînant un changement évolutif », expliquent-ils dans leur rapport.

Mais cette modification génétique est lourde de conséquences pour les principaux intéressés, précise le média Vice. Les rhinocéros dotés d’une petite corne ont plus de difficultés à protéger l(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Afrique du Sud : Un sanctuaire accueille les bébés rhinocéros orphelins à cause du braconnage
Malaisie : 18 millions de dollars de défenses, cornes et écailles animales saisis par les douanes
Afrique du Sud : Quatre rhinocéros retrouvés morts dans un parc, des braconniers arrêtés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles