Coronavirus : les 24 Heures du Mans ne sont pas sous la menace

Fabien Gaillard
motorsport.com

L'épidémie de coronavirus qui a débuté en Chine il y a quelques mois et qui s'est désormais répandue dans de nombreux pays à travers le monde continue d'imposer des mesures de prudence qui contraignent à l'annulation ou au report d'événements sportifs. Aux dispositions prises pour éviter les trop grands rassemblements de personnes s'ajoutent celles qui interdisent, limitent ou imposent des quarantaines aux voyageurs en provenance de certains États particulièrement touchés.

Ainsi, depuis plusieurs semaines, l'E-Prix de Sanya de Formule E a été repoussé, tout comme le Grand Prix de Chine de F1. En MotoGP, la manche du Qatar a été purement et simplement annulée alors que la manche thaïlandaise a été reportée. Des doutes planent, en F1, sur la tenue des trois courses extra-européennes qui constituent, jusqu'à nouvel ordre, ce qu'il reste du début de saison, l'Australie ayant ce jeudi annoncé un durcissement des mesures à l'encontre des ressortissants italiens.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Idée stupide" : Kobayashi dénonce la "blague" d'Austin en LMP1

Le Championnat du monde d'Endurance, de son côté, semble pour le moment épargné. La prochaine épreuve de la saison, à Sebring (du 18 au 20 mars), n'est pour l'instant pas menacée, pas plus que les 6 Heures de Spa fin avril ou, comme l'a indiqué l'Automobile Club de l'Ouest dans un communiqué ce jeudi matin, les 24 Heures du Mans, en juin. "À l'heure actuelle, les autorités compétentes ne nous ont pas informés de la nécessité de reporter ou d'annuler l'un de nos événements sportifs au programme ces prochaines semaines. Le calendrier des manifestations est donc inchangé à ce stade. L'ACO est confiant quant au maintien des 24 Heures du Mans à la date prévue entre le 7 et le 14 juin 2020."

"Afin d'anticiper une éventuelle décision contraignant l'ACO à modifier les autres dates de son calendrier sportif, nos équipes sont mobilisées et en mesure d'apporter les précisions suivantes : 

La priorité de l'ACO est de maintenir l'ensemble de ses événements sportifs de la saison 2020. Dans le cas où le maintien de certaines dates ne serait pas possible, l'ACO a d’ores et déjà prévu de reporter ces événements à une date ultérieure en 2020.En cas d'annulation, les spectateurs pourront se faire rembourser leur billet."

Il est à noter que les 24 Heures du Mans avaient été reportées à fin septembre en 1968 suite aux mouvements contestataires qui avaient parcouru la France.

À lire aussi