Coronavirus : Aucun match de Serie A jusqu'au 3 avril

Goal.com

Un mois sans football en Italie. Le choc au sommet de la Serie A entre la Juventus et l'Inter Milan qui s'est disputé ce dimanche soir à huis-clos au Juventus Stadium, une semaine après sa date d'origine, a été l'avant-dernier match de football italien durant le mois de mars (le match entre Sassuolo et Brescia ayant lieu ce lundi). Lourdement touché par le Coronavirus (pays le plus touché actuellement après la Chine), l'Italie avait déjà pris des mesures pour continuer à jouer sans prendre trop de risques.

Coronavirus - La Serie A vers une suspension ?

L'ensemble des matches de Serie A, mais aussi dans les niveaux inférieurs, ayant eu lieu ce week-end se sont déroulés à huis-clos. Ce lundi, après une réunion, le Comité Olympique Italien vient de dévoiler une petite bombe. Le CONI a décidé d'aller encore plus loin en prenant la lourde décision d'annuler l'ensemble des rencontres de championnat ayant lieu sur le sol italien jusqu'au 3 avril, où une nouvelle décision sera prise pour la suite des évènements.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La C1 pas concernée

Cristiano Ronaldo Juventus Inter Serie A
Cristiano Ronaldo Juventus Inter Serie A

Le CONI a dévoilé ses mesures dans un communiqué sur son site"Confirmant que dans chaque action et circonstance la protection de la santé est la priorité absolue de chacun, à l'issue de la réunion, le CONI a unanimement établi que: - toutes les décisions prises à ce jour par chaque FSN et DSA doivent être considérées comme correctes et en pleine conformité avec les règles et lois émises et actuellement en vigueur; -toutes les activités sportives sont suspendues à tous les niveaux jusqu'au 3 avril 2020; -pour se conformer au point décrit ci-dessus, le gouvernement est tenu de publier un décret ministériel spécifique qui peut dépasser l'actuel en vigueur;"

Serie A - Balotelli en colère contre le maintien des rencontres

"- demander aux Régions, tout en respectant l'autonomie constitutionnelle, d'uniformiser les ordonnances individuelles aux décrets du Premier ministre afin de ne pas créer des applications divergentes de la même matière dans les différents territoires; - le gouvernement est également prié d'inclure le secteur du sport, tant professionnel qu'amateur, dans le plan de soutien économique annoncé qui peut compenser les inconvénients et les urgences auxquels le sport italien a dû faire face jusqu'à présent avec responsabilité et sens du devoir, renonçant dans certains cas particuliers à la réalisation de l'activité régulière sans possibilités de récupération dans les semaines à venir en raison de la temporalité spécifique des événements", a indiqué le CONI dans son communiqué.

Les décisions qui ont émergé lors de la réunion, en tout cas, n'affectent que les compétitions nationales telles que la Serie A et non internationales, telles que la Ligue des champions et la Ligue Europa : "Le CONI rappelle également que les compétitions internationales, tant pour les clubs que pour les équipes nationales, ne relèvent pas de la compétence juridictionnelle du Comité National Olympique Italien et ne peuvent donc pas être réglementées par les décisions d'aujourd'hui". Désormais, il appartiendra au gouvernement, comme cela s'est déjà produit ces derniers jours, de publier un nouveau décret-loi imposant l'arrêt des activités sportives, dont le football.

À lire aussi