Coronavirus : le boom des courses de billes après la suspension de la saison de Formule 1

Festor, Gilles
Sport24
/ Panoramic
/ Panoramic

LE SCAN SPORT - Depuis la crise du coronavirus et la suspension du Championnat du monde de Formule 1, les courses de billes sur circuit remportent un énorme succès sur les réseaux sociaux. Un championnat, le Marbula One, a même vu le jour en février. 

Alors que le monde du sport est à l'arrêt, le Championnat du monde de Formule 1 a eu la bonne idée de créer son clone virtuel pour faire patienter ses millions . Tous les week-ends de grands prix, un championnat parallèle impliquant certains pilotes de la grille et des gamersconfirmés via le jeu F1 2019 se tiendra jusqu'au retour des moteurs, des vrais cette fois, sur les pistes.

Mais à l'heure où le confinement imposé permet à certaines activités en ligne d'exploser, comme le e-sport, une autre, qui s'ancre dans le réel cette fois, tire aussi profit de la mise en sommeil de la Formule 1 : les courses de billes. Depuis quelques jours des vidéos de grands prix de ce type très particulier et très spectaculaires fleurissent sur les réseaux sociaux. Et le nombre de vues explose.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Commentaires en direct, hourras de la foule dans les tribunes, incrustations vidéo

Le plus souvent, les courses artisanales sont organisées sur de simples pistes inclinées et tracées dans du sable. D'autres prennent place sur des circuits montés à l'aide d'un matériel spécifiquement dédié et des décors parfois impressionnants. Un championnat très élaboré,  le Marbula One (en référence à la Formula One), a même vu le jour le 15 février dernier . Trois jours de montage sont nécessaires pour (...) Lire la suite sur sport24.com

Coronavirus : Cristiano Ronaldo et son agent financent trois unités de soins intensifs

Le coût colossal d'un report des JO 2020 pour le Japon

Coronavirus : en février, le choc européen Atalanta-Valence aurait fait exploser le nombre de cas positifs

Coronavirus : José Mourinho distribue des paniers repas aux personnes âgées

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi