Coronavirus: les clubs de Ligue 1 "prêts à jouer en juillet et en août" selon Caïazzo

RMC Sport

"Notre football est en grave danger. Je considère que nous entrés dans une 3e guerre mondiale." Président de Première Ligue, le syndicats des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, Bernard Caïazzo tire la sonnette d’alarme. Même s’il convient de différencier les conséquences de la pandémie de coronavirus, la crise sanitaire impactera très fortement le monde du football et les clubs professionnels en particulier. Alors que la date de la reprise des championnats reste incertaine, les formations de l’élite n’ont qu’un seul souhait: reprendre le plus vite possible et terminer le championnat, stoppé après la 28e journée de L1.

"S’il faut jouer tous les deux jours, on jouera tous les deux jours"

"On est en permanence dans ces discussions, a déclaré sur RMC celui qui occupe aussi la fonction de président du conseil de surveillance de l’AS Saint-Etienne. J’étais hier soir (samedi) avec Nasser (Al-Khelaïfi, le président du PSG). Bien évidement, nous espérons que le championnat reprenne le plus tôt possible. On est prêt à jouer en juillet et en août. Il y a même des présidents de clubs qui disent : "S’il faut jouer après, on jouera après." Finir la saison est la priorité des priorités. S’il faut jouer tous les deux jours, on jouera tous les deux jours. Si on ne termine pas la saison, y compris dans les autres championnats, cela voudra dire que notre économie aura pris une sacrée secousse. Dans les cinq principales Ligues, les calculs...

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi