Le coronavirus a eu raison du marché de Noël de Strasbourg

·2 min de lecture

Le Covid-19 aura eu raison d'une tradition vieille de plus de 450 ans : le marché de Noël de Strasbourg n'aura pas lieu cette année à cause du contexte sanitaire. 

La soudaine aggravation de l'épidémie de Covid-19 a eu raison du marché de Noël de Strasbourg, le plus grand et le plus célèbre de France qui attirait habituellement deux millions de touristes venus du monde entier pour admirer les illuminations de la capitale alsacienne et déambuler parmi ses 300 chalets de bois. Le Covid-19 sera donc parvenu à bout d'une manifestation qui, de mémoire de Strasbourgeois, n'avait été suspendue que pendant la Seconde Guerre mondiale. Même l'attentat jihadiste de 2018 qui avait fait 5 morts et endeuillé Strasbourg n'avait entraîné la fermeture de son marché que pendant deux petites journées. Il avait rouvert dès que la cavale de Cherif Chekatt avait pris fin, les Strasbourgeois voulant ainsi manifester leur résilience.

A lire aussi :Inquiétude dans les hôpitaux, une partie de l'Europe se barricade... le point sur le coronavirus

Cette année, la 451e édition se réduira comme peau de chagrin au grand sapin bardé de décoration lumineuses, place Kléber, le coeur battant de la ville, ainsi qu'à des «animations», des «chorales» ou des «déambulations d'artistes» destinées à un public essentiellement local, ont précisé la maire (EELV) Jeanne Barseghian et l'un de ses adjoints qui n'ont pourtant pas totalement renoncé à faire de Strasbourg, la «capitale de Noël».

En revanche, aucun chalet ne rejoindra le coeur historique de la ville, a prévenu la maire. Au grand dam des forains qui sont immédiatement venus clamer leur colère et leur dépit dans la cour de l'hôtel de ville où elle tenait sa conférence de presse. «On va bloquer la ville, on va faire tout ce qu'il faut, c'est notre gagne-pain, c'est ma vie, c'est enlever le pain de la bouche de mon fils et ça, je ne peux pas laisser le faire», s'est(...)


Lire la suite sur Paris Match