Coronavirus: Fournier défend Gobert et "aurait pu faire la même blague"

RMC Sport

Evan Fournier monte en première ligne pour soutenir Rudy Gobert. Petit rappel des faits. La semaine passée, le pivot d’Utah est contrôlé positif au coronavirus. Un premier cas en NBA qui provoque la suspension de tous les matches. En plus d’encaisser la maladie, le Français affronte une vive polémique. Quarante huit heures plus tôt, alors que le virus n’a pas encore pris autant d’ampleur aux Etats-Unis, il s'amuse à toucher tous les micros en conférence de presse. "C’était une plaisanterie à un moment où personne n’avait pris conscience de l’ampleur du truc, défend Evan Fournier ce dimanche dans un entretien à L’Equipe. J’aurais pu faire la même blague. C’était de la dérision par rapport aux dernières mesures prises par la NBA."

"Le comportement des gens et des journalistes a été dégueulasse"

L’arrière du Magic a appelé Rudy Gobert qui l’a rassuré sur son état de santé. Mais si ce dernier s’est vite excusé (il a fait un don de 500.000 dollars aux employés de sa salle et aux services de santé de l'Oklahoma et de la France), la tempête médiatique l’a secoué, faisant "de la peine" à son partenaire chez les Bleus. "Il est limite devenu le visage du virus en NBA. Le comportement des gens et des journalistes a été dégueulasse. Je ne comprends pas le fait de sortir le nom des malades. On se serait cru au mercato, quand c’est la course au scoop. C’était la free agency du coronavirus. C’est insupportable....

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi