Coronavirus: les joueurs du Bayern Munich acceptent une baisse de 20% de leur salaire

Sport24
/ Panoramic
/ Panoramic

Le club bavarois, comme d’autres formations de Bundesliga, ont procédé à un geste financier pour aider leurs dirigeants à faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus.

Pour tout le monde, l’heure est à la solidarité et aux sacrifices. Le football et les salaires XXL de ses stars n’y coupent pas. Preuve en est avec le chômage partiel décrété dans bon nombre de clubs de Ligue 1 , ou dernièrement la baisse de salaire consentie par les joueurs du Bayern Munich, leaders du championnat allemand. Nos confrères de Bildont révélé l’information ce mardi. Au sein du club bavarois, joueurs et membres du conseil d’administration et du conseil de surveillance ont donné leur accord pour renoncer à 20% de leur rémunération. Le Bayern Munich, à l’arrêt depuis l’interruption de la Bundesliga le 13 mars dernier, est l’une des institutions les plus riches de la planète foot avec un chiffre d’affaires de 750,5 millions d’euros, ainsi qu’une masse salariale de 336,2 millions.

Lucien Favre propose lui-même une baisse de salaire

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les premiers en Allemagne à avoir proposé spontanément une réduction de salaire ont été les joueurs de Mönchengladbach, suivis par leurs collègues de Brême et Schalke 04. A Dortmund et Leverkusen, des discussions sont en cours, rapporte la presse. Au Borussia Dortmund, l'entraîneur Lucien Favre a lui-même proposé une baisse de son salaire. Pour les joueurs, le club envisage une réduction de 20% des salaires si les matches ne reprennent pas, et de 10% s'ils reprennent à huis clos, étant donné que dans ce cas, les clubs toucheraient les droits (...) Lire la suite sur sport24.com

Coronavirus : Dybala testé positif, 3e cas à la Juventus Turin

En pleine crise sanitaire, la Lazio et le Napoli veulent reprendre l'entraînement

Willian prêt à faire du bénévolat avec Chelsea

En attendant le foot : l’enchaînement fantastique de Crouch contre Manchester City

Inscrivez-vous à la newsletter de Sport24

À lire aussi