Coronavirus : La Ligue française veut éviter le scénario italien

Goal.com

Les responsables du football italien ont pris une décision forte mercredi soir en décrétant un huis clos pour toutes les rencontres de Serie A jusqu’au début du mois d’avril prochain. Une option radicale mais qui s’imposait afin d’éviter que le championnat soit gelé. Face à la menace du Coronavirus et afin de privilégier la santé des joueurs et des supporters, c’est donc un scénario sans précédent qui a été entériné de l'autre côté des Pyrénées.

Juve - OL à huis clos, l'OL temporise

La situation en Italie est surveillée avec attention en France. Et pour cause ; derrière la Botte, l’Hexagone est le pays européen le plus touché par ce virus (258 cas recensés). La Ligue française (LFP) n’envisage cependant pas des mesures aussi drastiques pour la Ligue 1 que son homologue transalpine.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Selon les révélations faites par L’Equipe ce jeudi, les dirigeants français comptent éviter la solution des matches à huis clos, de même qu’un arrêt de championnat comme c’est le cas en Suisse. Ce sont des options guère envisageables pour le moment.

En revanche, il est possible d’étudier les matches au cas par cas selon l'avancée de l’épidémie et de ses différents foyers. Si des matches sont menacés, quatre cas de figure se présenteraient : le report des parties, l’inversion d’une affiche, la désignation d’un terrain neutre ou le huis clos pour le match en question.

A noter que jusqu’ici, le championnat français continue de se dérouler normalement. En dehors des mesures de précaution prise dans les protocoles d’avant-match, la Ligue 1 n’a guère été impactée par l’épidémie. Pourvu que ça dure et cela signifierait aussi que le virus recule.

 

À lire aussi