Coronavirus: Masseglia veut "la moins mauvaise des solutions" pour les Jeux olympiques

RMC Sport

La pression monte autour des Jeux olympiques de Tokyo. Alors que la pandémie de Covid-19 progresse, plusieurs fédérations ont d’'ores-et-déjà exprimé le souhait que les JO programmés du 24 juillet au 9 août au Japon soient reportés. C’est le cas notamment des fédérations américaines de natation et d’athlétisme. En France, la FFN a aussi fait part de ce souhait. Le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) s’alignera-t-il sur cette ligne alors que le CIO réclame du temps avant de trancher ? Les Jeux peuvent-ils être reportés ?

"Evidemment qu’on réfléchit à d’autres possibilités, à d’autres scénarios, a admis  Denis Masseglia, son président, ce dimanche sur l’antenne de RMC. Le président du CIO (Thomas Bach) a dit qu’il était trop tôt pour décider, ce qui veut dire qu’il ne veut pas se précipiter avant de prendre une décision. C’est traduit par: "Le président du CIO veut maintenir les Jeux à la date fixée, coûte que coûte." Ce n’est pas du tout le cas !"

Journée capitale mardi 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Avant d’exprimer la voix de la France sur la tenue des Jeux de Tokyo cet été, le CNOSF entend d’abord sonder toutes ses fédérations. A ce titre, le patron de l'olympisme tricolore rappelle qu’il a participé à une enquête du CIO. Un questionnaire envoyé à tous les CNO auquel il a répondu et qu'il ensuite transféré à toutes les fédérations olympiques. La date limite pour y répondre est mardi. "On n’est...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi