Coronavirus: les matchs des Bleus à huis clos, au Stade de France

RMC Sport

Pas de traitement de faveur pour l'équipe de France de football. Alors que le gouvernement a interdit les rassemblement de 1.000 personnes jusqu'au 15 avril prochain pour lutter contre la propagation du coronavirus, et que la Ligue a décidé un huis clos total pour les rencontres de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu'à cette même date, le président de la FFF, Noël Le Gräet, a confirmé ce mardi au micro de BFMTV qu'il en sera de même pour les deux prochains matchs amicaux des Bleus, contre l'Ukraine (27 mars) et la Finlande (31 mars).

"On ne peut faire autrement que d’appliquer les consignes de l’Etat qui sont des consignes de sécurité, a expliqué le dirigeant. Je pense que la société est prioritaire, la Ligue a pris de son côté une très bonne décision, la décision convenable. Concernant l'équipe de France, les deux prochains matchs auront lieu à huis clos et les deux à Paris (au Stade de France, ndlr)", a ensuite précisé le patron du foot hexagonal, alors que le match du 31 mars devait se jouer dans l'antre de l'OL, le Groupama Stadium.

"J’ai prévenu Jean-Michel Aulas qu’un match à huis clos à Lyon n’avait pas de sens, donc on fera les deux à Paris et on ira jouer à Lyon la saison prochaine sur un match important, probablement la Suède (en Ligue des nations, ndlr)", a poursuivi Le Graët.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Quatre millions d'euros de recettes en moins pour la FFF

Malgré les conséquences économiques d'une telle mesure, le président de la FFF a tenu...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi