Coronavirus: mercato, salaires... vers un plan mondial de la FIFA pour sauver le foot

RMC Sport

D’après le toujours bien informé Tariq Panja, journaliste au New York Times, les membres de la FIFA se sont réunis en début de semaine pour réfléchir aux suites à donner face à la crise du coronavirus.

Ce conseil des sages aurait décidé de prendre des mesures, en tout cas d’y réfléchir, pour prévenir les risques de faillites systémiques et de dysfonctionnements structurels de l’économie du football.

En effet, selon de nombreux observateurs, la suspension de la saison sportive, à une date encore indéterminée, risquerait de porter un coup sévère à de nombreuses équipes. Andrea Agnelli, président de l’ECA, le syndicat européen des clubs, parle même de "menace existentielle".

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Le football est maintenant au point mort, comme nos sources de revenus dont nous sommes dépendants pour payer nos joueurs, nos staffs et d'autres frais d'exploitation. Personne n'est à l'abri."

La FIFA aurait alors pris les devants et décidé trois choses : la normalisation des choix et des décisions salariales en faveur des joueurs, la modification du calendrier du prochain mercato estival, la mise en place d’un fonds d’aide pour le football.

La baisse ou le report des salaires ?

Premier point, les salaires. Principale dépense des grands clubs européens, les rémunérations pèsent sur les finances. La plupart des équipes ont donc convenu d’imposer une baisse soit via des moyens légaux, comme en France, où des clubs comme Marseille ou Lyon ont fait...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi