Coronavirus: le père de Jovic monte au créneau pour le défendre en pleine polémique

RMC Sport

Très discret sur les terrains depuis son arrivée au Real Madrid l'été dernier pour 60 millions d'euros, Luka Jovic a trouvé un moyen de faire parler de lui. Mais pas pour de bonnes raisons. Alors que le club merengue est en quarantaine depuis le 14 mars et que le gouvernement espagnol a instauré des règles très strictes de confinement pour freiner l'épidémie de coronavirus, l'attaquant de 22 ans a jugé bon de rejoindre la Serbie en début de semaine.

Là encore, il n'aurait pas respecté les mesures en vigueur. D’après le journal Blic, il aurait été vu dans les rues de Belgrade en train de fêter l’anniversaire de sa compagne Sofia.

"Il n'a rien fêté dans la rue"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une sortie jugée irresponsable puisqu'il arrive d’Espagne, l'un des pays européens les plus touchés par le Covid-19, et qui l'exposerait à une lourde amende, voire même à une peine de prison. Son père Milan a tout de même tenté de le défendre dans un entretien accordé au média serbe Puls.

"Sofia n'est pas sortie pour fêter son anniversaire parce qu'elle est enceinte. Luka n'a rien fêté dans la rue. Il était avec sa petite amie à la maison. Ils n'en sortent pas. Luka a passé deux tests (au coronavirus) et ils ont donné des résultats négatifs. Maintenant, on dirait que c'est un grand criminel. S'il doit aller en prison, qu'il y aille", a-t-il commenté.

"Sofia est enceinte et ne peut pas sortir. Des photos ont été publiées où on les voit s'amuser, mais...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi