Coronavirus: pourquoi certains clubs de Ligue 1 maintiennent les entraînements

RMC Sport

A situation exceptionnelle, réponse forcément exceptionnelle. Mis à l’arrêt à cause du coronavirus, le football en France est obligé de s’adapter à cette situation de crise inédite. La Fédération française de football (FFF) a décidé de suspendre net toutes les compétitions dont elle a la responsabilité. La Ligue 1 et la Ligue 2, organisées par la Ligue de football professionnel (LFP), sont également en stand-by. Les clubs de foot professionnel, qui n’ont donc plus de rencontres de championnat à disputer jusqu’à nouvel ordre, doivent repenser leur quotidien. Et maintenir leurs joueurs en bonne condition physique.

Bonifier au mieux cette période d’incertitudes

Dans quelques clubs de L1, les cessions d’entraînement seront ainsi maintenues et reprendront dès la semaine prochaine, en attendant une éventuelle évolution de la situation en France liée au coronavirus. C’est le cas notamment pour Amiens, Brest ou Lille (lundi), tandis que Lyon (mardi) et Reims (mercredi) vont reprendre progressivement après un week-end prolongé. En Ligue 2 aussi, Lorient (mercredi) et Lens (milieu de semaine) gardent également le rythme.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

A Nantes, on a préféré jouer la carte du "On ne touche à rien", et conserver le programme initial, avec l’entraînement de ce vendredi après-midi qui a été maintenu. "On se fixe au 15 avril la date de reprise. C’est assez déstabilisant, car on n’a pas de certitudes, assure l’entraîneur nantais...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi