Coronavirus: pourquoi on peut jouer dans un stade ouvert et pas dans toutes les salles

RMC Sport

Deux enceintes, deux mesures. Alors que l'OL recevra ce dimanche soir l'ASSE en Ligue 1, dans un Groupama Stadium garni par plus de 50.000 spectateurs, le match de Jeep Elite entre l'ASVEL et Monaco, qui devait se jouer à l'Astroballe - à sept kilomètres du Groupama - a lui été reporté après la décision gouvernementale interdisant tous les rassemblements de plus de 5.000 personnes dans des lieux confinés en raison du coronavirus.

Pourquoi une telle différence de traitement entre un match de foot et un match de basket, ou plutôt entre une rencontre en extérieur et une autre en salle? Alain Ducardonnet, médecin cardiologue et consultant santé, fait le point pour RMC Sport.

"Lorsqu’on est confiné, il est vrai que les virus peuvent rester un peu en suspension dans l’air"

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"Le raisonnement du seuil des 5.000 personnes est relativement arbitraire, parce qu’on n’a pas d’étude épidémiologique qui dit: il faut procéder comme ça, explique le spécialiste en préambule. Simplement, plus il y a de monde, plus y a de brassage, et donc de personnes qui peuvent être infectées. Et lorsqu’on est confiné, il est vrai que les virus peuvent rester un peu en suspension dans l’air, même si les petites particules de postillons vont descendre assez rapidement. En revanche, dans un stade ouvert, le vent fait que ça s’en va beaucoup plus vite. En fin de compte, quand vous êtes confinés et que l’aération n’est pas extrêmement importante, vous...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi