Coronavirus : puis-je me faire rembourser des vacances annulées ?

Yahoo Finance France
Coronavirus : Puis-je me faire rembourser des vacances annulées ?
Coronavirus : Puis-je me faire rembourser des vacances annulées ?

Si vous avez dû annuler vos vacances à cause de la crise du coronavirus, ne vous attendez pas à être remboursé. Les avoirs seront privilégiés par une grande majorité d’agences, surtout suite à la dernière ordonnance parue au Journal Officiel. 

Votre week-end prolongé avec votre moitié(e) à Lisbonne est tombé à l’eau ? Vous avez dû faire une croix sur vos vacances en famille en bord de mer à cause de la pandémie de Covid-19 ? Vous cherchez maintenant logiquement à récupérer votre argent. Ce ne sera pas si facile.

En cas d’annulation d’un séjour, la nouvelle ordonnance publiée ce jeudi 26 mars au Journal Officiel privilégie les avoirs même si le remboursement est toujours possible sous certains conditions. Une satisfaction pour les professionnels du tourisme qui craignaient pour leur trésorerie.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Qui est concerné ?

Pour toute annulation à l’initiative des consommateurs comme des professionnels entre le 1er mars et le 15 septembre 2020, ce sont les nouvelles règles qui entrent en vigueur. Pour ne pas plomber davantage le secteur du tourisme, l’exécutif “modifie les obligations des professionnels pour leur permettre de proposer à leurs clients un avoir valable sur une longue période, de dix-huit mois, dans le but d'équilibrer le soutien aux entreprises du secteur en cette période de crise avec le respect du droit des consommateurs”. Sont également concernés, entre autres, les réservations d’hôtels, manifestations sportives, locations de skis, parcs de loisirs.

Puis-je quand même être remboursé ?

Logiquement non, à part si la santé financière de votre professionnel du tourisme le permet. Protégé par la loi, celui-ci aura plutôt intérêt à vous faire un avoir plutôt que de vous rembourser intégralement la somme avancée. Dans tous les cas, le prestataire dispose d’un délai de trois mois à compter de la date d’annulation pour proposer à son client une prestation "identique ou équivalente à la prestation prévue par le contrat résolu”. À noter que ce bon d’achat vous sera remboursé en argent à la fin de sa durée de validité, soit dix-dix-huit mois.

Quelle règle s’applique si j’ai annulé avant le 1er mars ? 

Pour les annulations effectuées avant le 1er mars, les conditions classiques de remboursement s’appliquent. L’article L211-14 du Code du tourisme stipule que le voyagiste "a le droit de résoudre le contrat avant le début du voyage ou du séjour sans payer de frais de résolution si des circonstances exceptionnelles et inévitables, survenant au lieu de destination ou à proximité immédiate de celui-ci, ont des conséquences importantes sur l’exécution du contrat ou sur le transport des passagers vers le lieu de destination”.

Ainsi, le client a droit au remboursement intégral de son voyage avec déduction des frais d’annulation s’il y a lieu.

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>> 
Martin, Français expatrié en Chine : "La quarantaine, ce n'est pas la fin du monde"
>> 
Coronavirus : pourquoi la mortalité est-elle si élevée en Italie ?
>> 
Qui est Didier Raoult, le professeur qui pense avoir trouvé un remède contre le coronavirus ?
>> 
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>> 
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde

Ce contenu peut également vous intéresser : 

À lire aussi