Covid-19 : Quelles conditions sanitaires pour la reprise du cyclisme ?

Théo Gicquel
FranceTV sport

L’heure de la reprise a sonné. Quatre mois et demi après Paris-Nice, dernière course World Tour (plus haute division mondiale, ndlr), le calendrier UCI va reprendre sa route samedi. Si plusieurs courses ont déjà repris, comme le Tour de Burgos (2.Pro) mardi, les Strade Bianche ouvriront le bal des courses World Tour, mais aussi celui d’une très dense fin de saison compilée sur quatre mois. Compression du calendrier oblige, une autre course de niveau inférieur s’élancera également ce jour-là : La Route d’Occitanie - La Dépêche du Midi (2.1, 1-4 août), la première sur le territoire français depuis la Course au Soleil. 

Bulle sanitaire et équipe médicale renforcée

Plateau de luxe, mais conditions sanitaires drastiques, voilà le paradoxe auquel doivent faire face les organisateurs. "Depuis qu’on a reprogrammé la course, on travaille sur deux scénarios, un dur et un allégé. Force est de constater que l’on sera sur un scénario dur vu la reprise des deux dernières semaines", déplore Romain Caubin, directeur de la course d’Occitanie. "En couplant les critères de l’OMS et de Santé publique France, on est sur un risque entre faible et modéré", rassure-t-il néanmoins.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

L’UCI a établi un protocole strict pour toutes les courses tombant...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi

À lire aussi