Coronavirus: une reprise du sport aux Etats-Unis pour remplir une mission de divertissement?

RMC Sport

Qu'ont en commun le populaire épidémiologiste Anthony Fauci, conseiller scientifique de Donald Trump, le gouverneur démocrate de New York Andrew Cuomo, et le milliardaire Mark Cuban, propriétaire de la franchise NBA des Dallas Mavericks? Chacun est évidemment dicté par ses priorités, mais tous se rejoignent sur les bienfaits d'une reprise du sport professionnel afin de divertir les Américains en plein marasme, la très grande majorité étant contrainte de rester chez soi, même si certains états lancent un déconfinement progressif.

"Nous voulons permettre au sport de redémarrer, pour que les gens aient une activité à regarder à la télévision", a ainsi déclaré Andrew Cuomo dimanche lors de son point presse quotidien. Il y a une dizaine de jours, le Dr Fauci, insistant sur le fait que le huis clos était la seule condition possible pour une reprise du sport, avait confessé que vivant à Washington, lui-même voulait "voir à nouveau jouer les Nationals", champions en titre de MLB.

55 millions devant la draft virtuelle en NFL

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le taux d'audience spectaculaire enregistré par la draft de la NFL la semaine passée, qui a rassemblé plus de 55 millions de téléspectateurs sur trois jours - record pulvérisé pour la grande loterie des futures stars du foot américain - en est la preuve. A fortiori alors que son format était pour la première fois "virtuel", donc dépourvu de tout effet spectaculaire.

Organisée la semaine précédente, tout...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi