Coronavirus: toujours en confinement à Abu Dhabi, Cofidis espère "un rapatriement rapide"

RMC Sport

La situation reste floue à Abu Dhabi. Jeudi soir, les 133 coureurs participant au Tour des Emirats et les staffs de leurs équipes ont été placés en confinement dans deux hôtels après l’annulation des deux dernières étapes en raison de cas suspects de coronavirus. Ils ont subi des tests après l'annonce de deux cas positifs au COVID-19 concernant deux membres du personnel italien de l'une des équipes alignées sur cette épreuve. Après un confinement de 48 heures, la majeure partie du peloton a pu prendre des vols pour quitter le pays. Certaines formations sont toutefois toujours bloquées sur place. C’est le cas de l’équipe française Cofidis, qui ne cache pas son incompréhension dans un communiqué publié ce dimanche.

"Les tests au coronavirus se sont révélés négatifs pour l'équipe (coureurs et encadrement). Pourtant, Cofidis reste depuis jeudi soir confiné à l'hôtel sans pouvoir quitter le pays et sans visibilité à cause d'une suspicion de cas à l'étage de l'établissement où ils séjournaient avec d'autres formations", regrette Cofidis, qui compte sept coureurs (Jesus Herrada, José Herrada, Natnael Berhane, Nathan Haas, Jesper Hansen, Stéphane Rossetto et Attilio Viviani) reclus à Abu Dhabi. "Alors qu'ils auraient dû rentrer en France ce dimanche matin, les autorités locales entretiennent le flou sur le moment où ils pourront être rapatriés", indique Cofidis, qui comptait initialement sur son sprinteur italien Attilio Viviani,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi