Coronavirus: trois milliards d'euros de pertes attendues pour les entreprises de sport

RMC Sport

L'industrie du sport est durement touchée par les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. Entre l'arrêt des compétitions, la fermeture des magasins non essentiels et les mesures de confinement avec des règles encadrant drastiquement la possibilité de faire de l'activité physique, le secteur prévoit d'ores et déjà un manque à gagner colossal. Pour l'ensemble du premier semestre de 2020, la perte de chiffre d'affaires est évaluée à 3,1 milliards d'euros par rapport à l'année précédente, selon une étude menée par l'UNION Sport & Cycle, première organisation professionnelle du secteur rassemblant environ 80.000 salariés avec 1.400 entreprises et 500 marques.

"On parle de la filière marchande, des fabricants d'équipements sportifs jusqu'aux prestataires de loisirs marchands, les salles de fitness, les clubs de football à cinq, en passant par le commerce et les acteurs de l'industrie", précise pour RMC Sport le délégué général de l'organisation.

50.000 salariés en chômage partiel

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Les activités découlant directement du commerce sont les plus durement affectées (1,3 milliards d'euros en moins). Rares sont les entreprises qui ont encore des voyants au vert: 98% prévoient un recul de leur chiffre d'affaires sur cette première moitié d'année. Que ce soit chez les commerçants, les industriels ou les professionnels des loisirs marchands, une majorité s'attend à perdre plus d'un tiers des revenus escomptés. Pis,...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi