Correa : Le rapport FIA amène "plus de questions que de réponses"

Fabien Gaillard
motorsport.com

Après plusieurs mois d'attente, la FIA a publié un résumé des conclusions du rapport d'enquête qui a fait suite à l'accident qui a coûté la vie à Anthoine Hubert et blessé très gravement Juan Manuel Correa lors de la Course Principale de F2 à Spa l'an passé. Le communiqué publié par la fédération sur son site internet exonère l'ensemble des acteurs (pilotes, officiels ou services d'intervention) de toute responsabilité, estimant que c'est "une multiplicité de facteurs [qui a] contribué à [la] gravité" de la séquence. 

Cependant, ces conclusions n'ont pas convaincu tout le monde, à commencer par Correa qui a publié sur Instagram un message où il fait part de ses doutes. "Vendredi dernier, la FIA a annoncé avoir conclu son enquête concernant l’accident qui a eu lieu le 31 août à Spa-Francorchamps et a publié un résumé de ses conclusions", commence-t-il.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Accident mortel de Spa : le rapport de la FIA exonère les pilotes

"Le département de Sécurité de la FIA a consacré plus de cinq mois à cette enquête mais, pour moi, son résumé soulève plus de questions qu’il ne donne de réponses. En plus, je trouve surprenant que le rapport complet de l’accident ne me soit pas accessible, afin que je puisse avoir une meilleure compréhension des conclusions auxquelles la FIA est parvenu."

"Le 31 août 2019, mon ami et homologue a perdu la vie, une famille a perdu un être cher et j’ai subi de graves blessures. On ne peut pas changer le passé, mais peut-être que toute cette douleur et ce sacrifice peuvent avoir du sens s’ils servent à rendre notre sport plus sûr."

"En conséquence, je vais continuer de travailler avec mon équipe légale pour obtenir une copie du rapport d’accident complet. J’espère être en position de faire plus de commentaires une fois le rapport à ma disposition, et quand j’aurai une vision plus claire des conclusions tirées par la FIA et des améliorations en termes de sécurité qu’elle entend mettre en place."

Un discours qui prend la suite d'un premier message publié il y a quelques jours également et dans lequel l'Américain s'étonnait déjà de ne pas avoir pu prendre connaissance du rapport. Pour rappel, voici les conclusions résumées du rapport :

"Le résumé des conclusions de l’enquête est le suivant :

Un enchaînement d’événements a généré une séquence d’accident longue et complexe impliquant quatre pilotes, séquence qui a conduit à un choc à haute vitesse de type "T-Bone" [à la perpendiculaire] entre les voitures de Juan Manuel Correa et Anthoine Hubert.La dynamique de la collision entre les monoplaces en termes de vitesse et de trajectoire était telle qu’une quantité d’énergie extrêmement élevée a été transférée et dissipée, entraînant des blessures mortelles pour Anthoine Hubert et très graves pour Juan Manuel Correa.Après analyse approfondie des diverses phases de l’accident, il n’a pas été identifié de cause spécifique mais une multiplicité de facteurs ayant contribué à sa gravité.L’enquête n’a révélé aucun élément indiquant qu’un pilote avait réagi de manière inappropriée au signal du drapeau jaune ou aux circonstances survenues sur la piste.Le déploiement des drapeaux de signalisation et le déclenchement des services de secours par les commissaires de piste et la direction de course en réponse à l’accident ont été réalisés dans des délais courts et adéquats."

À lire aussi