Corrida : Le député LFI Aymeric Caron retire sa proposition de loi pour la faire interdire

FURIEUX - La proposition de loi d’Aymeric Caron pour interdire cette pratique a mis le feu aux poudres à l’Assemblée nationale. Il a promis une nouvelle « proposition de loi transpartisane » pour « abolir la corrida »

« Lâcheté », « invectives », « fuite »… A peine démarré, le débat enflammé sur la proposition d’interdiction de la corrida s’est arrêté net à l’Assemblée nationale, où le député LFI Aymeric Caron a retiré sa proposition de loi. « Cela me navre », a lancé le député de Paris. « Applaudissez, soyez fiers de vous », a-t-il ironisé, à l’adresse des élus favorables à la corrida, un sujet qui divise la plupart des groupes politiques. Avec des centaines d’amendements « d’obstruction », il est « impossible » d’atteindre « un vote final dans les délais impartis, c’est-à-dire minuit », a convenu Aymeric Caron, lors de cette journée dédiée aux textes du groupe LFI.

Le retrait de son texte, déjà rejeté une première fois en commission le 16 novembre, a suscité une pluie de réactions agacées et de rappels au règlement dans l’hémicycle. « Vous fuyez le débat » par peur du rejet du texte, l’a notamment accusé la LR Anne-Laure Blin, pro-corrida.

Le gouvernement opposé à une interdiction

Missionnée pour déminer ce sujet délicat, la secrétaire d’Etat chargée de la ruralité, Dominique Faure, a reconnu que ce « sujet traverse toute la société ». Mais le gouvernement s(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Qu’est-ce qui fait rêver les apprentis toreros ?
Nîmes : Dévêtue et grimée en taureau, la comédienne Marie Cornillon s’engage contre la corrida
Corrida : Les taureaux sont-ils volontairement affaiblis avant l’entrée dans l’arène ? Les preuves manquent