Corvette annonce son forfait pour les 24 Heures du Mans

Basile Davoine
motorsport.com

Il n'y aura pas de Corvette au Mans cette année. Le constructeur américain a officialisé son forfait pour l'épreuve qui doit avoir lieu en septembre prochain, après avoir été reportée de trois mois en raison de la pandémie de COVID-19. Alors que deux C8.R devaient être engagées dans la catégorie LMGTE Pro, il n'y en aura aucune, laissant sur la touche les pilotes . 

Lire aussi :

L'Hypercar évolue pour converger vers le LMDh

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le Corvette Racing impute directement ce choix au contexte mondial de crise provoqué par le coronavirus et à ses conséquences logistiques, assurant n'avoir pas pris cette décision à la légère. L'équipe américaine avait participé en 2019 aux 24 Heures du Mans pour la 20e fois consécutive et cette série va donc prendre fin. 

"Plusieurs facteurs ont joué dans notre décision, notamment les conditions actuelles et le nouveau calendrier", fait savoir Jim Campbell, vice-président de la branche sportive de Corvette. En effet, la marque américaine doit composer avec le bouleversement des calendriers, qui implique notamment la tenue de la manche d'IMSA à Laguna Seca le 6 septembre, soit une semaine seulement avant le début des vérifications techniques au Mans. Quant à la manche de Mid-Ohio, elle est prévue le 27 septembre, soit une semaine après le double tour d'horloge sarthois. 

"Nous espérons avoir l'opportunité de courir à nouveau au Mans", souligne Jim Campbell. "Nous sommes fiers que Corvette Racing ait été invité aux 24 Heures du Mans ces vingt dernières années et nous regrettons de ne pas y participer cette année."

Ce forfait met à mal le GTE Pro, qui a enregistré ces derniers jours la défection de deux des quatre Porsche officielles initialement engagées. Le plateau en question se réduit ainsi de onze à sept unités, en attendant la confirmation des concurrents suppléants qui pourront bénéficier des forfaits annoncés. 

Depuis le début de la crise du coronavirus, ces forfaits sont désormais au nombre de cinq, puisque le Team SRT41 de Frédéric Sausset, pensionnaire du Garage 56, a préféré renoncer dès le mois dernier

À lire aussi