Coup de projecteur sur les Philadelphia Eagles, invaincus en NFL

Jalen Hurts et les Philadelphia Eagles vivent un excellent début de saison. (B. Streicher/USA Today Sports/Reuters)

Les Philadelphia Eagles, qui affrontent Pittsburgh, dimanche (18 h 00) lors de la huitième journée de NFL, sont la surprise de la saison. Ils sont en effet toujours invaincus.

L'automne est agréable, du côté de Philadelphie (Pennsylvanie). En baseball, les Phillies disputent actuellement les World Series. Et en NFL, les Eagles sont la dernière équipe invaincue. Ils ont remporté leurs six premiers matches (notamment face à Minnesota et Dallas) et, après une semaine où ils étaient de repos, se préparent à affronter les Pittsburgh Steelers, le voisin, dimanche (18 h 00) lors de la huitième journée de la saison régulière.


lire aussi

Le programme de la 8e journée de NFL

Cela fait bien longtemps que Philadelphie n'avait pas été à pareille fête. La dernière fois que la franchise de Pennsylvanie avait gagné ses six premiers matches, c'était en 2004. Cette année-là, elle avait filé jusqu'au Super Bowl (battue par New England et Tom Brady). Et, en 2017, année de la seule super finale décrochée par les « Aigles » (avant la création du Super Bowl en 1967, ils avaient été champions en 1948, 1949 et 1960), le début de saison de l'équipe avait également été excellent (10 victoires lors des 11 premiers matches).

Depuis deux ans, tout a changé chez les Eagles. Incapables de confirmer le sacre de 2017, Philadelphie avait touché le fond en 2020, en ne remportant que quatre matches. Exit donc l'entraîneur Doug Pederson et le quarterback Carson Wentz. Pour les remplacer, Nick Sirianni (41 ans) s'est vu offrir son premier poste de coach principal en NFL et Jalen Hurts (24 ans), passé tout près du trophée Heisman (qui récompense le meilleur joueur universitaire), a été choisi comme QB.


lire aussi

Les classements


Smith & Brown, duo de choc en réception

Les débuts du tandem ont été encourageants. L'an passé, les Philadelphia Eagles ont arraché une place en barrages des play-offs, mais y ont rapidement disparu face au Tampa Bay de Brady. Hurts, pour sa première saison complète en NFL, s'est honorablement comporté. Cette année, il tire également son épingle du jeu. Jalen Hurts est classé sixième au « passer rating », le classement technique des quarterbacks, avec 1 514 yards et six touchdowns lancés. Il a aussi une autre corde à son arc. Hurts marque beaucoup en courant : 10 TD's l'année dernière et déjà six cette saison.


lire aussi

Tampa Bay de nouveau battu (jeudi)

À ses côtés, il possède deux cibles de choix, avec les receveurs DeVonta Smith (24 ans) et A.J. Brown (25 ans). Le premier était déjà une star avant d'arriver en NFL. Avec l'université d'Alabama, il avait été deux fois champion universitaire et vainqueur, en 2020, du trophée Heisman. Smith avait d'ailleurs joué un temps avec Jalen Hurts (qui avait fini à Oklahoma un cursus commencé à Alabama). Débarqué l'an dernier en NFL, il a convaincu d'entrée. Et, fin septembre, il s'est fendu de 169 yards face à Washington.

A.J. Brown est, lui, arrivé cette saison chez les Eagles, après deux premières belles années à Tennessee et une troisième moins aboutie. Pour son premier match avec Philadelphie (contre Detroit), Brown a récolté 155 yards. Entre les deux receveurs, pas de jaloux. Ils ont tous deux capté 33 ballons. Mais A.J. Brown galope un peu plus que son partenaire (502 yards à 397).


L'arrivée de Robert Quinn

Enfin Miles Sanders, arrivé à Philadelphie il y a quatre ans, est un coureur correct. Début octobre, il a signé la meilleure performance de sa carrière pro, en parcourant 134 yards contre Jacksonville. Avec tous ces éléments, les Eagles possèdent aujourd'hui la quatrième attaque au nombre de points marqués et la cinquième pour les yards gagnés.

Mais, davantage que l'attaque, c'est surtout la défense qui représentait un gros chantier aux Philadelphia Eagles la saison dernière. Pour y remédier, l'équipe n'a pas lésiné sur les transferts. Elle a fait venir cet été le linebacker Haason Reddick, qui jouait à Carolina. Il totalise pour l'instant 4,5 sacks, ce qui en fait le meilleur au sein de sa formation. Le cornerback James Bradberry est, lui, arrivé des NY Giants. Il est parmi les meilleurs de la NFL avec ses neuf passes contrées.


lire aussi

Toute l'actualité de la NFL

Et, mercredi dernier, les Eagles ont eu droit à un renfort de qualité, en la personne du defensive end Robert Quinn, 12 ans de NFL de compteur. La saison dernière, il avait réussi 18,5 sacks. Quinn jouera son premier match pour Philadelphie dimanche. Il rejoint une défense actuellement classée quatrième dans la ligue pro. Chez les Eagles, il n'y a pas que la couleur du maillot qui est verte. Il y a également tous les voyants.