Coup de théâtre, le clan Alaphilippe jette un froid sur le Tour de France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux mois après une terrible chute sur Liège-Bastogne-Liège, Julian Alaphilippe effectue son retour ce dimanche, lors des championnats de France. Une présence, qui n'est pas gage d'une participation au prochain Tour de France. Interrogé sur son état physique, son entourage maintient le doute. Une décision devrait être prise d'ici mardi prochain.

J-5 avant le début du Tour de France. Le peloton s'élancera vendredi prochain de Copenhague, à l'occasion d'un contre la montre individuel. A quelques jours du départ, les équipes commencent à dévoiler leur composition. Mais pas Quick-Step Alpha Vinyl, qui a décidé de repousser son annonce à mardi au plus tard. La raison ? Les doutes qui existent sur la participation de Julian Alaphilippe. Le coureur français avait chuté lourdement sur Liège-Bastogne-Liège, il y a maintenant près de deux mois. Victime d’un pneumothorax, d’une fracture de l’omoplate et avec deux côtes cassées, le champion du monde en titre avait inquiété bon nombre de personnes. Mais heureusement pour lui, les examens se sont montrés rassurants. « On a redouté que le problème au niveau de ses poumons soit le plus long à se soigner et ça a été l'inverse. On a essayé de rester optimistes dès le lendemain de son accident mais le fait que ses douleurs respiratoires se soient vite estompées nous a beaucoup soulagés (...) Ce qui l'a toujours motivé, c'est la perspective de faire le Tour. Se préparer uniquement pour la fin de saison l'aurait moins enchanté. Là, il avait un cap,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles