Coupe Davis - Adrian Mannarino battu par Dan Evans (Grande-Bretagne) en Coupe Davis

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Opposé à Dan Evans lors du premier duel de ce France - Grande-Bretagne en Coupe Davis, Adrian Mannarino s'est incliné en deux sets ce samedi (7-5, 6-4). Arthur Rinderknech va tenter de permettre aux Bleus d'égaliser face à Cameron Norrie. Pour être sûrs de poursuivre leur aventure en Coupe Davis et s'éviter des calculs d'apothicaires, les Français ont plutôt intérêt à dominer la Grande-Bretagne, ce samedi, pour leur deuxième rencontre de poules. Mais Adrian Mannarino n'a pas bien lancé la maison bleue en s'inclinant en deux sets (7-5, 6-4) face à Dan Evans. Les hommes de Sébastien Grosjean n'ont désormais plus le droit à l'erreur s'ils veulent s'imposer. lire aussi Le film du match Comme face à la République tchèque, l'équipe de France a donc perdu le premier simple. C'était Richard Gasquet qui s'était incliné il y a trois jours. Aligné en premier, Adrian Mannarino n'a pas mieux lancé les Bleus. Courageux dans le premier set en sauvant de nombreuses balles de break grâce à une belle qualité de service, le Français a fini par céder sur une faute en revers. Il a débreaké dans la foulée, bien aidé par un jeu catastrophique d'Evans mais ce n'était que partie remise pour le Britannique, au-dessus en cette fin de set, et qui a de nouveau fait la différence sur le service adverse. lire aussi Calendrier/Résultats Avec son slice de revers, Evans a fait tourner la tête du Français. Et son choix de se montrer plus agressif dans le deuxième acte, en multipliant les retours gagnants et en montant davantage au filet, a été payant. Un poil fébrile, Mannarino a finalement perdu son service à 4-4 sur une volée compliquée mais à sa portée. Derrière, Evans n'a pas tremblé. Pour sa première rencontre de Coupe Davis, Arthur Rinderknech (préféré à Richard Gasquet) va essayer de relancer les Bleus dans cette rencontre. Une défaite et la Grande-Bretagne s'imposerait. Une victoire et le double serait décisif.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles