Coupe Davis - Bernard Giudicelli, président de la FFT : «Une excellente image du tennis français»

L'Equipe.fr
La réforme de la Coupe Davis et de la Fed Cup à l'étude ne comprend plus la mise en place des finales sur un terrain neutre. L'ITF veut se donner plus de temps avant de trancher.

Pour sa première rencontre de Coupe Davis en tant que président de la Fédération française (FFT), Bernard Giudicelli a évidemment apprécié le scénario de ce France-Grande-Bretagne (3-0).Bernard Giudicelli, président de la Fédération française (FFT) : «On a un beau capitaine, parce que pour orchestrer cette rencontre de telle manière et arriver à ce résultat, il faut vraiment l'expérience de Yannick. On s'est battus pendant des mois pour faire bouger le tennis français, et nos joueurs ont donné ce week-end une excellente image du tennis français, c'est une bonne chose. (Sur la fameuse liste des joueurs/joueuses devant se tenir à disposition) On a simplement rappelé que ce n'était pas la République des joueurs. Le rôle du président, c'est d'amener le joueur jusqu'aux vestiaires, et ensuite la porte reste fermée. C'est le capitaine qui compose son équipage, c'est lui qui est au poste de manœuvre, lui qui fait ses choix. S'il pense qu'un joueur, ou une joueuse doit venir, il/elle doit se tenir à disposition. Et si un joueur ou une joueuse refuse (une sélection), nous saisirons la commission des litiges.»Mahut continue de jouer depuis les gradins !

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages