Coupe Davis - Coupe Davis : États-Unis, Italie, Australie, Équateur, Suède et Autriche qualifiés pour la phase finale

L'Equipe.fr
L’Equipe

Douze rencontres avaient lieu ce week-end pour déterminer quelles nations participeront à la phase finale de la Coupe Davis à Madrid en novembre. Tour d'horizon des résultats. Vingt-quatre nations ont tenté de valider, vendredi et samedi, leur billet pour la phase finale de la Coupe Davis, qui se déroulera, comme l'an passé, du 23 au 29 novembre à Madrid. Avec des matches désormais en deux sets gagnants (avec tie-break dans la troisième manche) et disputés sur deux jours (deux simples le vendredi, un double et deux simples le samedi). Et des stars qui ont une nouvelle fois manqué à l'appel - pas de Kyrgios avec l'Australie, de Thiem avec l'Autriche, de Zverev avec l'Allemagne ou de Goffin avec la Belgique. Douze nations ont ainsi rejoint l'Espagne, le Canada, la Grande-Bretagne et la Russie (demi-finalistes l'an passé), ainsi que la Serbie et la France (wild-card pour la phase finale 2020). États-Unis - Ouzbékistan : 3-0
En battant Denis Istomin (6-3, 6-0) samedi, Tommy Paul a offert une troisième victoire aux États-Unis face à l'Ouzbékistan, synonyme de qualification pour la phase finale de la Coupe Davis. La veille, Taylor Fritz et Reilly Opelka avaient mis les Américains sur orbite, grâce à leurs succès sur Sanjar Fayziev (6-1, 6-2) et le même Denis Istomin (6-2, 7-5). Japon - Équateur : 0-3
Privé de Kei Nishikori, qui n'a pas encore repris la compétition, le Japon a été éliminé par l'Équateur et ne verra pas Madrid. Les Sud-Américains ont validé leur qualification pour la phase finale au terme de la victoire de Diego Hidalgo et Gonzalo Escobaru en double (7-6 [3], 6-3). Lors de la première journée. Emilio Gomez (7-5, 7-6 [3] contre Go Soeda) et Roberto Quiroz (7-6 [4], 2-6, 7-6 [8] contre Yasutaka Uchiyama) l'avaient emporté. Les résultats Australie - Brésil : 3-1
Mené 2-0, le Brésil y a cru grâce au succès du duo formé par Marcelo Demoliner et Felipe Meligeni Rodrigues Alves face à la paire James Duckworth - John Peers (5-7, 7-5, 7-6 [6]). C'était avant que John Millman ne vienne sceller la qualification de l'Australie. Vainqueur du jeune Thiago Seyboth Wild (19 ans) vendredi après un match de 2h51 (4-6, 7-6 [0], 6-2), le natif de Brisbane a offert le point décisif samedi contre Thiago Monteiro (6-7 [6], 7-6 [3], 7-6 [3]). Jordan Thompson a lui aussi apporté sa pierre à l'édifice en s'imposant face à ce même Monteiro vendredi (6-4, 6-4).

Kazakhstan - Pays-Bas : 3-1
Le duel entre le Kazakhstan et les Pays-Bas a tourné à l'avantage de la bande d'Alexander Bublik. Ce dernier a remporté ses deux matches de simple, contre Tallon Griekspoor puis contre Robin Haase. L'autre point a été délivré par le double Golubev - Nedovyesov. Le Kazakhstan disputera donc, comme en 2019, la phase finale de la compétition. Italie - Corée du Sud : 4-0
L'Italie a franchi l'obstacle sud-coréen sans trembler à Cagliari. Le n°11 mondial Fabio Fognini a idéalement lancé les siens en surclassant Duckhee Lee en à peine une heure de jeu (6-0, 6-3). Gianluca Mager a ensuite dominé Ji Sung Nam (6-3, 7-5), avant que le double Fognini - Bolelli n'apporte le dernier point ce samedi (6-3, 6-1).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Allemagne - Biélorussie : 4-1
Malgré la défaite de Philipp Kohlschreiber contre Egor Gerasimov (4-6, 7-5, 7-6) vendredi, l'Allemagne n'a pas tremblé pour dominer la Biélorussie. Le solide Jan-Lennard Struff, 34e mondial, avait offert le premier point aux Allemands face à Ilya Ivashka (6-4, 6-4) avant que le double Krawietz-Mies ne leur donne l'avantage contre Ivashka et Vasilevski (6-4, 7-6) samedi. Struff a conclu sans trembler face à Gerasimov (6-3, 6-2). Croatie - Inde : 3-1
Zagreb a d'abord vu la victoire de Borna Gojo (277e mondial) face à Prajnesh Gunneswaran (132e) en un peu moins de deux heures de jeu [3-6, 6-4, 6-2] puis a assisté avec surprise à la victoire accrochée de Marin Cilic contre Ramkumar Ramanathan en 2h12 et deux jeux décisifs [7-6 [8], 7-6 [8]). Le vainqueur de l'US Open 2014, actuellement 37e mondial, a certes servi 18 aces contre seulement 6 à son rival, 182e à l'ATP, mais a commis un nombre élevé de fautes directes (43). Les Indiens ont ensuite inscrit leur premier point avec le succès de Bopanna-Paes face à Pavic-Skugor (6-3, 6-7 [9], 7-5). Mais Cilic a scellé l'issue de la partie en ne laissant aucune chance (seulement 21 points perdus) au 127e joueur mondial, Sumit Nagal (6-0, 6-1).

Suède - Chili : 3-1
Mikael Ymer a été le héros suédois à Stockholm. À 21 ans, le 67e joueur mondial a remporté le point de la victoire, samedi, contre Alejandro Tabilo (173e) en trois sets (3-6, 7-5, 6-3). Vendredi, il n'avait fait qu'une bouchée du 282e joueur mondial, Marcelo Tomas Barrios Vera (6-2, 6-3). Le point du double avait lui été remporté par la paire Eriksson-Lindstedt face au duo Barrios Vera-Tabilo (6-4, 6-4). Ce dernier s'était imposé vendredi face à l'aîné des Ymer (Elias), 6-4, 6-3.

Autriche - Uruguay 3-1
Sans Dominic Thiem, les Autrichiens ont tout de même fait le job à domicile. À Graz, Dennis Novak (85e) n'a pas tremblé pour se défaire des deux frères Cuevas, Martin (487e) le vendredi (6-2, 6-4), puis Pablo (60e) pour offrir la victoire à son pays samedi (2-6, 6-3, 6-4). Pablo, vainqueur du point uruguayen le vendredi face au 168e mondial, Jurij Rodionov (6-7 [7], 6-3, 7-6 [5]) mais qui s'était incliné sur le fil, en double (avec Ariel Behar) face à la paire Marach-Melzer (4-6, 6-3, 7-5). Hongrie - Belgique 3-2
À égalité parfaite le vendredi soir après le succès de Ruben Bemelmans sur Attila Balazs (5-7, 7-6 [4], 6-4) et de Marton Fucsovics sur Kimmer Coppejans (6-2, 5-7, 6-4), les Belges ont ensuite pris l'avantage en double sur la Hongrie, le samedi, avec la victoire de la paire Gille-Vliegen face à Fucsovics et Balazs (3-6, 1-6, 6-4). Mais devant son public, à Debrecen, Balazs (76e) a remis les pendules à l'heure en ne laissant que trois jeux à Kimmer Coppejans (6-3, 6-0). Lors du match décisif, Fucsovics a renversé une situation mal embarquée face à Bemelmans pour permettre à la Hongrie de rejoindre la phase finale (6-7 [7], 6-4, 6-2). Slovaquie - République tchèque 1-3
Dans le duel des voisins tchèque et slovaque à Bratislava, ce sont les visiteurs tchèques qui se sont imposés. D'abord grâce aux succès de Jiri Vesely face à Jozef Kovalik (6-3, 7-5) et de Lukas Rosol contre Andrej Martin (6-4, 6-4) vendredi. Polasek-Zelenay ont réduit l'écart en double face à Foretjek-Kolar (6-4, 6-4), mais Vesely a renversé Martin (4-6, 7-5, 7-5) samedi pour offrir le point de la qualification aux siens. Colombie - Argentine 3-1
Dans le duel des Sud-Américains, la Colombie a pris le meilleur sur l'Argentine. Intouchable vendredi contre Leonardo Mayer (6-1, 6-4), Daniel Elahi Galan a remis ça, samedi face à Juan Ignacio Londero (6-3, 6-4). Entre-temps, la paire Cabal-Farah, victorieuse de Wimbledon l'an passé, avait eu raison du duo Gonzalez-Zeballos (6-3, 6-7, 7-5). Le point apporté par Londero contre Santiago Giraldo (6-7, 6-3, 6-2) vendredi n'a pas suffi aux hommes de Gaston Gaudio.

À lire aussi